03/09/2015

[DIY] Bracelets africains en bois



Aujourd'hui, je vous propose un petit DIY, simple, rapide et pour les petits budgets. 


Pour réaliser des bracelets d'inspiration africaine, il vous faudra : 

- un bracelet en bois brut, non vernis (j'ai trouvé mon bonheur chez Dalbe pour 1,90 euro) 
- un pyrograveur (bon, là le budget en prend un coup si vous n'en avez pas à la maison. Les premiers prix sont autour de 10-15 euros)
- une gomme et un crayon de papier (Hello Kitty,c'est facultatif lol) 



Pour le réaliser, c'est très simple. 
- Prenez le temps de dessiner sur le bracelet le motif que vous voulez graver. J'ai choisi des motifs géométriques faciles à reproduire.
- Une fois le pyrograveur chaud, repassez sur vos traits.
- Gommez, c'est fini!


Perso, je trouve que le pyrograveur est un bon investissement mais si vous voulez éviter cette étape vous pouvez tout aussi bien faire des motifs avec un feutre adapté. L'avantage du pyrograveur, c'est qu'il crée des jeux d'ombrage liés à la chaleur, du relief avec la gravure, de la texture. Et même avec un motif simple, ça fait toujours son petit effet.




Le premier bracelet a été dessiné et gravé à la vitesse de l'éclair. De là à dire que je l'ai bâclé il n'y a qu'un pas que je franchis sans hésiter. Du coup, ma bonne conscience est vite venue me hanter et me chuchoter à l'oreille "bon là Claire, tu t'es pas foulée, tu peux peut être proposer quelque chose de plus élaboré"


Je me suis donc remise à l'ouvrage et gravé les grandes lignes de deux autres bracelets. Il ne restait qu'à les remplir avec des motifs géométriques. 


Pour les idée, j'ai ressorti les tissus africains que j'avais en stock, je suis partie fouiner sur Internet. Le petit livre "L'art africain" de Mathilde Riener m'a été très utile aussi. J'ai pris des idées à droite à gauche, gardant les motifs qui étaient le plus transposables sur une petite surface courbée.


Graver un bracelet comporte quelques petites difficultés, on ne peut pas appuyer son poignet comme on le voudrait donc sur des motifs fins et précis, c'est un peu sport. Débutant, pensez toujours : prévoir simple



Ces deux bracelets aux motifs géométriques finis, j'ai voulu changer un peu.  


J'ai donc créé une ronde de tortues nageant autour de mon poignet. 


Les farandoles de tortues, c'est pas facile à prendre en photos... mais prises séparément ça donne quand même une idée du résultat





C'est assez relaxant comme exercice. Ça demande de la précision et donc de l'attention. Un bon moyen de se vider la tête et de résister au stress de la rentrée.


Cette tortue aux allures de masques africains donne des idées pour de futurs bracelets non?  Moi je m'arrête ici.  
A vous de jouer et de goûter au plaisir de la gravure sur bois. 


20 commentaires:

  1. Très jolis ces bracelets ! J'aime beaucoup le baclé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai foncé tête baissée et regretté de pas avoir aligné les lignes des croisillons après coup... mais s'il te plait malgré tout, je suis contente :)

      Supprimer
  2. Hé ben moi, même que j'ai vécu 8 ans en Afrique et même qu'ils en ont pas des si jolis d'abord :p Sinon, j'en verrai bien un avec du vernis foncé comme un des bracelets en perle de la dernière photo aussi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, j'avais oublié! ça me fait plaisir :)
      Pour le vernis, j'ai hésité. J'avais peur que ça fasse bizarre de ne pas vernir l'intérieur aussi et j'avais peur qu'avec ma peau hypersensible à problème j'aille au devant de gros soucis (genre comme toi avec na nourriture mais version dermato). Faudrait que je prenne le temps de me renseigner parce que je suis bien d'accord, ça pourrait rendre super bien!

      Supprimer
  3. Ça fait longtemps que je pense à m'acheter un pyrograveur, tes bracelets m'en donne encore plus envie, ils sont splendides!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ya bien un achat que j'ai jamais regretté c'est bien mon pyrograveur et vu ton sens de la bidouille et du bricolage, je te vois assez bien créer plein de jolies choses avec.
      J'en avais un très simple qui a duré quelques années avant de rendre l'âme. J'en ai acheté un mieux avec un modulateur d'intensité (qui permet de graver le cuir par exemple). Et si ça peut t'aider dans ton choix, je n'ai qu'une pointe, je n'ai pas acheté plusieurs embouts. Avec un embout biseauté, tu peux déjà faire des traits très fins, des plus épais et des petites pointes. Je te dis tout ça parce que comme j'avais jamais essayé avant d'en acheter un et j'étais un peu perdue devant leurs caractéristiques.

      Supprimer
  4. J'avais un pyrograveur quand j'étais petit, version jouet enfant, il fallait appuyer très fort sur un tout petit bouton et mon index s'en souvient encore ! Tu dégaines le pyrograveur comme personne (pareil pour les pinces perroquet!) et ça semble si simple quand on voit ce que tu en fais... Je me souviens encore de tes petits oiseaux de l'année dernière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est simple, je t'assure. Avec un pyrograveur bien chaud et un bois tendre, c'est un jeu d'enfant! j'ai mis 5 bonnes minutes à me souvenir de mes oiseaux.. Heureusement que je fais des photos et que t'es là pour me rappeler ce que je fais ^^
      #mémoiredepoissonrouge

      Supprimer
  5. C'est super joli, tu as eu une très bonne idée !! Je n'ai pas manié le Pyrograveur depuis le collège, mais tu me redonnes envie d'essayer !! Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Le résultat est vraiment sympa! Très bonne idée! A l'occasion, je vais tenter la pyrogravure !

    RépondreSupprimer
  7. Magnifiques! J'adore ces tortues! Quel talent!

    RépondreSupprimer

=^.^= Oooh chic, chic, chic! on va me laisser un petit mot!

(Si vous n'avez pas de blog , que vous publiez sous le statut "anonyme", pensez à signer avec un petit prénom ou un pseudo. C'est tellement plus agréable de savoir à qui je m'adresse)