21/05/2018

Les arbres vitraux

Des petites merveilles brodées qui jonchent le pavé...


des finitions de dernières minutes... 


des hommes un peu alpinistes qui grimpent aux arbres... 


des escabeaux stylés... 


et surtout des petites mains qui s'agitent... 


dans l'ombre d'un matin dominical... 


cachées derrière les arbres...


Pas de doute possible, les peloteuses du café tricot clermontois sont là 
et un yarn bombing s'installe !!


A côté de la cathédrale, le thème a tout de suite été trouvé par Marie : vitrail !


Je n'ai pas participé, étant toujours en train d'avancer un petit projet de yarn bombing perso. Je suis juste allée admirer leur travail et je ne résiste pas au plaisir de le partager avec vous. 



Je trouve qu'elles se sont surpassées.


Tant de couleurs et de détails ! Un délice pour les yeux.




Les pigeons ont senti qu'ils étaient un peu les stars du jour et nous ont tenu compagnie.


Il faut dire que Marie a su les mettre en valeur !


Je trouvais que ce n'était pas si évident que ça de travailler la laine pour en faire un trompe l'oeil de vitrail mais le résultat est vraiment bluffant.  

Claudie, Cécile, Akila et Roxanne se sont partagées un arbre à 4 et
j'ai longuement tourné autour. Je vous laisse le découvrir.








Francine a multiplié les détails brodés, perlés... 


Toutes les branches de son arbre sont fleuries.


Elle nous a embarqués du côté du Mexique. 



Regardez moi cette vierge en sequins... 


Mes photos ne peuvent pas rendre hommage à tous les détails de ces arbres. Je vous encourage à aller les admirer sur place. Situés à côté de la cathédrale de Clermont pour quelques temps, vous ne pouvez pas les rater.


Francine est sortie du thème vitrail pour s'attaquer à la fontaine à côté de son arbre. C'était trop tentant, j'imagine, de la transformer en éléphant.


Un peu plus loin, il y a l'arbre de Flax.


Flax , c'est un super café textile clermontois, situé non loin de là, rue du Port. Si vous aimez le tissu, le fil, la laine et papoter autour d'une boisson entre passionné(e)s, cet endroit est fait pour vous ! Je vous laisse découvrir ce lieu, les animations, les ateliers sur leur page facebook.


Tout en tissu, patchwork et fil de fer. 
Des suspensions qui jouent avec la lumière et le vent dans les feuillages


L'arbre que j'appelle "le soleil a rendez-vous avec la lune" a été créé notamment par Marianne de Mano La Fabrique (lieu de perdition si on aime les jolies laines et le travail de créateurs). 


Elles n'ont pas fait leur arbre à la va-vite, ça c'est sûr... D'une manière générale, je suis impressionnée par la minutie des travaux présents sur ces arbres et du temps que cela a dû représenter. 


Elles ont glissé des mini détails scintillants qui rappellent d'autres détails bien plus gros de notre cathédrale noire


A l'initiative de ce yarn bombing, on retrouve les deux co-propriétaires de la galerie Rosa Da Rua. Ils sont à l'origine de pleins de projets pour dynamiser ce vieux quartier historique de Clermont, notamment un parcours de Street Art qui se met en place : le Such'Art (vous pouvez suivre l'évolution de ce projet sur leur compte Instagram). 

Ils cherchaient un moyen d'amener un peu de lumière dans une zone d'ombre de leur parcours, sous les arbres. Je crois que les Peloteuses du café tricot ont relevé le défi avec brio !








Les installations de Yarnbombing, c'est toujours une fête !!  Comme l'a fait remarquer le patron du Bistrot de la Bute, il ne manquait plus que des guirlandes de lampions dans les arbres pour parachever cette ambiance festive. 


Les sourires, des bons moments, des yeux qui pétillent... et un mini drame dans la vie de mon petit fiston qui ne voulait plus du tout se détacher de la fontaine éléphant. Je crois que nous allons aller souvent nous promener par là-bas les prochains jours parce qu'hier soir, pendant le repas, il arrêtait pas de nous faire des "BbbbrroooaAAA !!" et, il faut le savoir, "BbbbrroooaAAA!!" chez Thomas, ça veut dire "éléphant" :)


14/05/2018

#2 Les fées penchées sur son berceau.

Nous voilà pour le deuxième volet de la série des articles consacrés à toutes ces attentions "fait-main" adressées à mon fils qui m'ont touchée. 

Je commence cet article par cette couverture, patchwork de bouts de laine tricotés. Elle m'a été envoyée par une dame assez âgée, résidant dans un foyer pour adultes handicapés où j'ai été bénévole. J'ai passé des après-midi à tricoter avec elle, à l'écouter, à discuter aussi tout simplement, à compter les mailles, à l'aider à faire ses diminutions et à mener à bout les projets qui lui tenaient à cœur. Je l'ai toujours vu tricoter pour les autres. J'ai aussi vu la lenteur de ses mouvements. En recevant cette couverture, j'ai vu le temps que symbolise chaque maille pour elle. J'ai vu l'aide qu'elle a dû demander pour faire certains points. J'ai vu le travail d'équipe. Toute cette attention m'a bouleversée et aussi fortement culpabilisée puisque je n'arrive pas à me libérer du temps depuis l'arrivée de Thomas... Je suppose que la naissance d'un enfant met certaines choses entre parenthèse, un temps...


Le petit oiseau en tissu a lui aussi été réalisé au foyer. Il est choupinou et Thomas l'a très vite adopté. 
Et hop, dans ses petites mains potelées !


A quelques mois, il faisait des roulés-boulés dans cette couverture. Il s'est éclaté là-dedans, il nageait dans le bonheur... et dans la laine (ce qui revient au même quand on est une tricoteuse non?).


Et pour nager dans la laine, il faut être bien équipé et c'est là qu'intervient Anne.


Des chaussons pieds palmés de canard !!! 


A le voir patauger dans les airs, avec son petit pantalon orque, je crois qu'on a atteint des sommets de mignonnitude
Ça lui donnait des allures d'étrange créature du lac noir (oui, que je trouve très mignon, dans son genre). 


Je vous invite à visiter son compte Instagram : de la couture, de la laine, de la bière, des trucs alléchants et "trop miam" et du chat ! (on dirait qu'un portrait type de mes amies commence à se dégager...).


Pour résumer Anne, je ne trouve pas mieux que l'affiche faite sur mesure qui trône chez elle : 


Faire des chaussettes complétement hallucinantes ??!! She can do it !! 
Anne, c'est la WonderWoman de la chaussette et du tricot.


Et si je devais résumer sa minette, je citerais la célèbre réplique de Singing in the rain : Dignity, always dignity !


En tout cas, l'une et l'autre ont été bien sympas de me prêter un bout de canapé quand j'étais enceinte (ce qui correspond à un gros bout de canapé). Elle m'a aidé dans mes projets yarnbombing, défilé à ma place et rendu mon fils encore plus choupinou avec des super chaussons : Anne, MERCI !

Ma tante Monique a tricoté un ensemble tout doux, tout nuage


Il  a étrenné le bonnet cet hiver, il ne va pas tarder à remplir le pull et j'espère qu'il pourra encore mettre les deux au retour du froid. Mon petit, ne grandit pas trop vite...


Elle a également fait des sachets de lavande aussi adorables qu'originaux. Ils ont trouvé leur place dans les hauteurs de son armoire. Ils sont pile poil au niveau de mon nez quand j'ouvre son armoire.


Thomas a reçu un deuxième hochet "oreilles de lapin". Si le premier de ma tante est rembourré de lavande, le second, fait par Vanessa, une amie de bancs de fac, contient un petit grelot qui fait un très joli tintement.


Quel plaisir de recevoir un colis, si charmant
Vanessa coud de jolies choses, utilise des teintes pastel et apaisantes
Elle a un sens aigu du détail et de l'harmonie


 Je vous invite à visiter son compte Instagram, aussi doux qu'une maman



Tous ces cadeaux ressemblent tellement à leur créateur  !
Je les adore, autant qu'ils sont.