15/08/2016

Mars Attacks !

En Février 1997, au moment de la sortie de Mars Attacks!, je n'étais pas la grande fan de Tim Burton que je suis aujourd'hui. Je le connaissais à peine. Il faut dire que je n'avais pas vu beaucoup de films de lui à cette époque... en fait, je crois que je n'avais vu que Batman. En tout cas, à sa sortie, j'ai été attirée par ce film comme un zombi par une compotée de cervelles et je l'ai adoré !



A cette même époque, j'étais en 4ième et je m'ennuyais ferme en cours d'anglais mais heureusement j'avais un pote à côté de moi qui m'aidait à tuer le temps : un thème de dessin lancé et on griffonnait chacun de notre côté dans nos cahiers. J'ai gardé quelques uns de nos dessins dont bien entendu ceux sur le thème Mars Attacks!


Lui, il avait choisi de représenter le soldat de base et son dessin, il m'épatait trop ! L'écriture dégoulinante, le détail des deux martiens qui s'étranglent dans la soucoupe... Y'avait du mouvement, de la création. Son dessin, il racontait une histoire et en plus, une histoire qui me faisait marrer ! 


De mon côté, à 14 ans, j'avais pas son talent de composition. J'avais choisi l'ambassadeur martien, sans doute parce que sa sublime cape à paillettes rouge m'avait subjuguée. Sa cervelle et ses yeux injectés de sang aussi visiblement ;)


L'ambassadeur, il brille de mille feux dans son costume de lumière !


Du coup, quand j'suis tombée sur de la pâte de verre rouge à paillettes sur le site Championnet Carrelages , autant vous dire que j'ai tout de suite vu ce que j'allais en faire !! Elle était parfaite. J'ai commandé direct cette pâte de verre et j'ai rajouté dans le panier un peu de dorure.


J'étais surexcitée et impatiente d'attaquer le projet. En attendant ma commande, j'ai rematé le film (toujours avoir une bonne excuse sous la main) et j'ai révisé l'anatomie du martien.


J'ai dessiné mes zones de base sur ma planche de bois.


Ce qui me plaisait le plus dans ce projet, c'était l'idée de faire de la cervelle, et quelle cervelle !!, en mosaïque. Y'avait du challenge technique et puis, vous savez ce que c'est, on ne change pas ses obsessions ;)



Oui, j'ai toujours 14 ans dans ma tête et de la cervelle verte qui dégouline, ça me fait toujours autant jubiler. 


Je lui ai fait de jolis yeux globuleux tout brillants.


Bah oui, parce qu'il y a un petit cœur qui bat dans la poitrine d'un martien.


Et voilà la nouvelle version de mon ambassadeur martien, 18 ans plus tard !



Je l'ai fait l'été dernier mais je ne vous l'ai pas montré (sauf sur Instagram) parce que j'étais très déçue du résultat, notamment de mes ombres et dégradés de couleur de peau. J'avais l'impression de toucher mes limites en mosaïque, de stagner... 
 
Est-ce que j'en suis plus fière aujourd'hui ? Non, mais c'est bien de parler aussi de ses difficultés et frustrations. C'est cette mosaïque qui a été le déclencheur dans le fait le prendre des cours de dessin pendant une petite année pour pouvoir voir autre chose et évoluer. Je compte essayer de la refaire dans quelques temps en modifiant un peu ma technique mais d'ici là, je vous présente cette première ébauche qui me permet par la même occasion de participer au défi du chat sur le thème cinéma




Je sais que je suis peu présente sur le blog mais je suis bien active ! J'essaye de terminer ma formation et je vous mijote quelques surprises pour la rentrée. Mouah-ah-ah !


11/07/2016

Tapis d'éveil "Petit Chat"

J'ai toujours aimé l'univers enfantin qui permet de s'autoriser toutes les couleurs et fantaisies. Alors quand je dois faire un tapis d'éveil, je suis en joie !! (ou tout autre jeu et accessoire destinés à une chambre d'enfant d'ailleurs, soyons honnête).


Tout a commencé par un petit commentaire laissé sur la page Facebook de Bea Patchwork, quilteuse super douée croisée au détour des allées d'un marché de créateurs à Zôdio. Je vous avais déjà présenté son travail à cette occasion mais je vous encourage à aller sur son site pour en découvrir davantage. 
J'avais remarqué sur sa page ce tissu imprimé "chatons et maman chat" et j'avais fondu... C'était doux, c'était tendre, c'était joyeux, c'était adorable ! Quand j'aime quelque chose, je ne peux m'empêcher de le dire et c'est ce que j'avais fait dans mon commentaire. Béatrice a alors immédiatement proposé de me l'envoyer... Y'a des gens, ils sont tellement gentils que ça m'assoie sur le derrière !
Que faire de ce beau tissu ? Je n'ai pas son don pour le patchwork. J'allais donc l'employer de manière très simple en espérant ainsi le mettre à l'honneur.


Le thème évoqué dans ce tissu m'a entraînée vers un tapis d'éveil mais j'ai laissé l'idée en suspens. Peu de temps après, en feuilletant le petit livre d'Anne Alletto, Trousseau de bienvenue pour bébé, je suis tombée sur des appliqués "chat" trop mignons et j'ai pensé qu'ils se marieraient bien avec.


Il me restait à trouver dans mon stock de tissu des tissus dans la même gamme de couleur, plein de pep's et de bonne humeur. Un peu funky, un peu bohème. J'ai trouvé mon bonheur avec des petites chutes qui s'accordaient à merveille. Je les aimais tellement, je les gardais depuis des lustres. Elles attendaient LE projet ;)


J'ai travaillé de la même manière que pour mes précédents tapis d'éveil

9 carrés de 35x35 cm, un tissu anis pour l'arrière. Tout tourne autour du tissu de Béatrice, pièce centrale de l'ouvrage. Je vous l'ai dit, je suis tombée amoureuse de ce tissu. 
J'ai hésité pour la couleur du biais qui dessinerait les contours du tapis. Finalement j'ai choisi un biais noir, pour rappeler les chats. J'avais un peu peur de ce choix pour quelque chose destiné à un enfant mais au final, j'adore le résultat ! Ça met encore plus en avant les couleurs et les imprimés. Je trouve que ce cadre lui donne du caractère !


J'ai tourné le regard des chats vers le centre du tapis où devrait se trouver une étrange bestiole gazouillante


J'ai placé deux couches de ouate entre les deux tissus pour un rendu super moelleux et confortable


J'ai pris mon temps pour le réfléchir et le réaliser. J'ai bloqué de longues heures devant mes tissus pour réfléchir à comment les agencer. Les appliqués ont demandé beaucoup de patience et de minutie mais je regrette pas les soirées passées dessus.  
J'espère que vous l'aimerez aussi. Moi, j'suis juste fan d'avoir obtenu au final le rendu que j'ai longuement imaginé dans ma tête.  


30/06/2016

Balles d'éveil et sensorielles.

Les balles d'éveil et les balles sensorielles font partie des incontournables des cadeaux à faire à un tout petit. J'ai eu envie de tester des modèles "fait maison".



J'ai commencé par un classique : la balle de préhension. Le tuto détaillé de la  Amish Puzzle Ball en anglais est , la version en français se trouve chez Olivia et les vidéos qui m'ont bien aidée pour visualiser le tout sont ici : partie 1, 2 et 3.


Elle se crochète très facilement et vidéos à l'appui, on comprend encore mieux (même la phase d'assemblage qui peut effrayer à première vue). Franchement le plus dur dans ce modèle, c'est de s'arrêter de fabriquer des balles. On a envie de tenter plein de combinaisons de couleurs différentes et les possibilités sont infinies ! Pour ma part, j'ai pioché dans mon stock de fil Charly (Phildar) et j'ai travaillé avec un crochet de taille 3.
Niveau couleurs, j'ai choisi de jouer la carte des contrastes forts.


J'ai eu un gros coup de cœur pour la Spikey Ball de Susan Estabrook. Dans mes favoris Ravelry depuis une éternité, je ne m'étais jamais décidée à la faire. J'avais le pressentiment que ça n'allait pas être facile-facile cette affaire.
Le premier essai n'a pas été concluant !


Réalisé encore une fois en fil Charly et aiguilles 3, je ne retombais pas sur mes pattes et le bon nombre de pyramides. J'avais réussi plus facilement que je ne l'avais cru à faire les 5 premières pyramides comme ceci mais après, ça s'est gâté. Je ne comprenais pas comment tout cela s'imbriquait, je n'arrivais pas à avoir une vision globale du truc bref, c'était le fouillis dans ma tête et je regrettais de n'avoir pas été plus attentive pendant les cours de géométrie dans l'espace (parce que regarder les oiseaux par la fenêtre sur le moment c'était cool mais là, ça m'est d'aucune utilité).

Heureusement Internet est là et après quelques recherches, j'ai compris que ce modèle était basé sur un icosaèdre (mot barbare !) mais qu'à la place des 20 triangles, j'avais 20 pyramides. Et là, avec quelques petits schémas, tout c'est éclairé !!! 


LE TRUC à comprendre c'est qu'on doit toujours fonctionner par blocs de 5 pyramides. Sur mon premier essai à gauche, j'en avais fait 4 à un endroit et c'est ce qui m'avait mis dans la mouise. Gardez bien en tête l'image de droite et tout ira bien. 


Avec le schéma que je vous ai mis, la photo de l'erreur à ne pas faire, déjà vous partez avec des bonnes bases. Je vous glisse juste en plus le patron d'un icosaèdre si vous avez envie d'en réaliser un en papier avant de vous lancer dans le tricot pour vous aider à visualiser la bête, notamment au niveau des couleurs


Mon deuxième essai, parfaitement régulier cette fois, a été réalisé en Lambswool (Phildar) et avec des aiguilles 2,5. J'ai choisi cette fois des couleurs toutes douces. Dernière chose à savoir avant de se lancer : même avec des aiguilles 2,5, on obtient une balle d'un diamètre assez conséquent. 


Mon premier essai icosaèdre raté, je l'ai gardé malgré tout. Il est un peu biscornu avec ses 3 pyramides en moins mais je pense qu'il fera tout aussi bien un heureux ou une heureuse. Et franchement si le môme me sort qu'il est pas régulier et qu'il lui manque des pyramides, je l'inscris direct à Harvard ou je commence à l'observer sérieusement en quête d'autres comportements indiquant un syndrome d'Asperger naissant. 

Forcément qui dit balle pour moi, dit aussi mon modèle Jeannot et cette fois, j'ai tricoté la version Roudoudou. Cet ensemble tout en laine, en tricot ou en crochet me plait bien.


Je trouve ça assez étonnant qu'à partir de la même matière, on obtienne des balles aussi diverses. Elles ont toutes leurs particularités : des densités différentes, un aspect plus ou moins rugueux, on ne les saisit pas de la même manière. Leur point commun : c'est un plaisir de les manipuler !


Et en rajoutant des balles trouvées à droite à gauche, c'est encore mieux !  
Cuir, plastique, légère, à picots, évidée...


 De quoi découvrir le monde et s'amuser pendant des heures, des mois, des années !

Si, si, j'vous jure, des années ! Mettez une de ces balles dans les mains d'un adulte et vous verrez qu'il va la tourner dans ses mains, la patouiller, la faire sauter en l'air, l'envoyer à quelqu'un... les balles, c'est une histoire d'amour pour la vie.
Je sais de quoi je parle, je fais semblant depuis une semaine de bosser sur un article de blog alors que je ne fais que jouer à la baballe :)




27/06/2016

Amigurumis et blogueuses en folie !

Dans l'article précédent, je vous parlais laine et Zôdio et je vais continuer dans la même lancée en vous montrant les petits amigurumis crochetés pour leur podium et notre atelier Laine.


J'ai eu envie de tester le Cham Chall de Pas à pas de chat : modèle gratuit, bien expliqué et très agréable à crocheter, disponible ici. Je le trouve craquant !


Sur mon Instagram, l'équipe de Zôdio m'a demandé si je leur ferais pas un petit cactus ? Mission acceptée.
Par contre, j'ai fait très simple, en fil Charly de Phildar mais crocheté avec une taille 3 pour un rendu très serré et ferme.
- 6 mailles dans un cercle magique
- *1 maille serrée, 1 augmentation dans la maille serrée suivante*
- *2 mailles serrées, 1 augmentation dans la maille serrée suivante*
- *3 mailles serrées, 1 augmentation dans la maille serrée suivante* 
- que des mailles serrées jusqu'à la longueur voulue.
Pour les fleurs, je me suis basée sur ce modèle disponible ici.  

Mon cactus se tenant tout seul, je n'ai pas mis de rembourrage, je l'ai juste glissé dans un petit pot. Voilà, j'ai vraiment fait au plus simple et au plus rapide, le temps étant compté.
 


Je voulais montrer aux personnes présentes à l'atelier "initiation au crochet/tricot" la différence entre tricot et crochet (pour les néophytes, c'est pas toujours évident de faire la différence entre les deux). J'avais déjà crocheté une petite pomme au crochet pour la fille d'une amie. Je l'ai refaite et j'ai enchainé sur le modèle d'Amanda Berry pour la pomme au tricot. 


Notre atelier durait une heure et une heure pour donner les bases du crochet ou du tricot, c'est très court ! Je savais que les personnes inscrites ne pourraient sans doute pas repartir avec une réalisation et ça me chiffonnait un peu alors le matin du vendredi, j'me suis décidée à tricoter 5 petites pommes pour leur offrir en souvenir. Timing serré mais c'était jouable, j'avais calculé qu'il me fallait 20 minutes pour une petite pomme. La version tricot est beaucoup plus rapide à réaliser que celle en crochet donc s'il vous prend d'avoir une idée au dernier moment, je vous conseille ce modèle.


Tout ce petit monde (qui a bien occupé mes soirées la semaine dernière) est donc parti direction Zôdio. Je suis restée dans le thème couleur rose et vert. J'avais d'autres envies de petites bestioles, je n'ai pas eu le temps mais je les garde en tête pour une autre occasion.


Je voulais à tout prix vous montrer les réalisations de mes acolytes d'atelier Anne et Sabrina. J'avais pensé à vider la carte mémoire de mon appareil photo, à recharger la batterie et d'en apporter une deuxième... et je me suis rappelée une fois dans la voiture, sur le trajet retour que je n'avais même pas sorti l'appareil photo. Je vous explique même pas comme je m'en veux. C'était tellement joli tout ce qu'elles avaient apporté !!  

Je n'ai pas non plus pris de photos des personnes venues à l'atelier à l’œuvre... Je pense que je peux officiellement lancer le hashtag #blogueuseencarton ou encore #jesuisuneblogueuseenmousseOn était bien occupées, le temps a filé vite entre rires et crochet, je n'ai pas pensé une seconde à prendre de photos et je suppose que c'est plutôt bon signe en fait.


J'ai essayé de me rattraper à la soirée organisée par le magasin. J'aurais aimé vous montrer la chaleur et la convivialité de cette journée mais je crois que c'est raté, j'ai encore des progrès à faire en tant que blogueuse ! Mon année de tous les défis touche à sa fin (encore quelques mois pour finir ma formation et les projets de Yarn Bombing), j'y ai laissé des bouts de cervelle et beaucoup d'énergie en cours de route. Je regrette d'avoir pas pu profiter davantage de ces deux jours de BLog'z day magiques mais j'ai adoré les quelques heures passées là-bas !!

Le Blog'z Day en quelques chiffres
30 blogueurs beauté, créa, cuisine
27 ateliers gratuits animés par nos blogueurs
160 participants à nos ateliers gratuits
16 animations en magasin
Des centaines de gourmands, curieux et créatifs....


J'en profite pour remercier les personnes qui sont venues crocheter et discuter avec nous. Ça a été un plaisir !
Merci à mes Wondercrocheteuses d'être venue prêter main forte (et j'espère que ça aura été la dernière impulsion qu'il vous fallait pour ouvrir votre blog ! )
Et merci à une équipe de Zôdio toujours au top pour nous accueillir avec toujours le même sourire. Un grand grand MERCI à tous !! 

On était pas belles (et beaux) avec nos tabliers roses ?



20/06/2016

Bonne humeur et pelotes de laine à Zôdio.

L'année 2016 est une année laineuse en ce qui me concerne. Je ne passe pas un jour sans tricoter ou crocheter. Comme d'habitude me direz-vous ? C'est pas faux mais en tout cas, en 2016, c'est encore plus intense.


Le Blog'Z day arrive à grand pas, le FITE se profile à l'horizon, je suis dans les starting blocks et pourtant quand Christelle de l'atelier Créa m'a proposé de passer une aprem avec eux pour aider à la confection de leur podium annonçant l'arrivée des laines et cotons en magasin, je me suis pas fait prier. Et ça n'a pas été dur non plus de rameuter des copines :)


Plein de petites mains avaient déjà œuvré : tissage, pompons, dreamcatchers, tricotin, tricot, crochet... Moi ça m'a mis des paillettes dans les yeux de voir toutes ces couleurs et techniques !


De notre côté, on s'est essayé au macramé et comment dire... je ne vous montrerai pas mon chef d’œuvre. Je suis contente d'avoir appris une nouvelle technique mais je sentais que je faisais plus du gâchis de fil qu'autre chose. Anne m'a fait remarquer à juste titre que mon macramé avait plus des airs de jouet pour adultes à tendance SM que d'une suspension pour pot de fleurs... J'ai donc laissé faire les copines nettement plus douées comme vous pouvez le voir sur la photo et j'ai ressorti mon fidèle crochet.


J'ai commencé un petit lapin au crochet en coton DMC. Je l'ai fait plus d'une fois ce modèle donc entre deux fous rires, deux biscuits, deux bavardages et malgré des fautes en cours de route, je savais que je retomberais sur mes pattes à l'arrivée. 
Par contre, j'avais oublié mon aiguille à laine donc j'ai tout embarqué pour finir à la maison.
Chose faite le soir même et une fois lancée, j'ai ressorti mes fonds de pelote (Super Baby et Lambswool de Phildar) pour tenter le modèle de cocotte de Little Inspiring Soul. Par contre, pour les yeux, j'ai choisi l'option donnée par Ahookamigurumi. Je la trouve beaucoup plus funky ainsi.


C'était mon premier essai donc je ne suis pas totalement satisfaite. Les prochaines cocottes qui verront le jour auront des yeux plus rapprochés et des ailes plus symétriques mais en attendant, elle me plaît bien comme ça cette poulette là.


Il me reste des bouts de pelotes, je vais essayer de fabriquer d'autres amigurumis aux couleurs zodiesques. Affaire à suivre sur Instagram ou Facebook. J'essayerai aussi de vous montrer le fameux podium une fois terminé. Je crois qu'il est prévu pour mi-juillet si mes souvenirs sont bons. J'ai vu leur croquis de mise en scène, les créations déjà finies... ça fait envie !




Comme je le disais plus haut, vendredi et samedi prochains, c'est le Blog'Z day au Zôdio de Clermont-Ferrand. C'est l'occasion pour moi d'animer un atelier gratuit "initiation au tricot et au crochet" avec deux de mes complices : Anne et Sabrina. Elles sont tops, talentueuses, avec juste ce petit grain de folie en plus qui rend leurs créations uniques et/ou drôles. J'ai qu'une hâte : qu'elles ouvrent le blog qui sommeille dans leur pc et leur cervelle respective pour vous en communiquer l'adresse au plus vite !
Je vous dirais bien de vous inscrire à notre atelier mais il affiche déjà complet. Par contre, il reste encore quelques places pour d'autres ateliers créa, cuisine, beauté... (cliquez par ici pour en savoir plus).


En plus des ateliers, il y aura des animations, des démonstrations bref venez faire un tour à Zôdio en fin de semaine, ça sera l'occasion de découvrir de nouveaux blogs, de nouvelles techniques (et peut-être un talent caché pour le macramé ^^) et de repartir avec le plein d'idées et d'inspirations pour créer, se pomponner ou cuisiner tout l'été ! :)

Ça se sent que je piaffe là ?!