21/01/2020

Calendrier de l'avent


C'est une idée que j'avais en tête depuis des années mais je ne trouvais jamais le temps de la réaliser. Contre vents et marées et avalanche de boulot, j'ai décidé de m'y coller cette année ! J'avais trop envie d'offrir un grand calendrier de l'avent à mon fils et lui faire découvrir la joie d'attendre Noël.


Je voulais une tenture en tissu avec 24 poches cousues dessus, assez grandes pour y mettre les surprises quotidiennes mais assez petites tout de même pour que les 24 tiennent sur la porte à laquelle j'allais suspendre le tout. La taille idéale pour moi c'était des carrés de 13 x 13 cm. Je voulais aussi faire des appliqués sur ces poches. Il a fallu alors commencer par trouver 24 idées de personnages à coudre et ça n'a pas été si facile de les trouver... Il ne fallait pas trop de détails parce que 13 x 13, c'est assez petit.


J'ai piqué des idées à droite à gauche, j'ai dessiné, j'ai simplifié... et puis je me suis lancée sur la machine à coudre


J'ai décidé de mettre des choses emblématiques de Noël mais surtout de l'hiver, du froid. Des bonhommes de neige, des tasses de chocolat chaud...



... mais aussi des animaux de la forêt ou de la banquise bien emmitouflés 


et des bonhommes en pain d'épices avec des élastiques ondulés pour glaçage. 


J'ai fait principalement des appliqués avec le point bourdon de ma machine. J'ai juste brodé des menus détails à la main et essayé de donner vie à mes petits personnages.


Une contrainte que je me suis imposée : me contenter du stock de tissu que j'avais. Je n'ai fait aucun achat pour ce calendrier, excepté le tissu noir pour ganser l'ensemble à la fin. J'ai utilisé les chutes de tissu que j'avais. Soyons honnête, une queue ou une aile d'oiseau ne nécessite pas de longs métrages de tissu... J'ai eu plus de mal à trouver les tissus pour faire les fonds de chaque poche. J'avais beaucoup de gris, de beige et de marron mais pas beaucoup de rouge "Noël" ou de vert "sapin". Je me suis rappelée que j'avais une petite boîte à chaussures remplie de chutes appartenant à ma grand-mère. J'y ai notamment trouvé ce vert à imprimé "feuilles" pour accueillir mon petit rouge-gorge.


Je me suis fait plaisir en créant des morses un peu hipster sur les bords. Je crois que c'est un de mes chouchous celui-là (et en plus son bonnet est fait avec les restes de tissu avec lequel ma mère m'avait fait une mini jupe écossaise que j'adorais ado). 



Encore un bonhomme de neige. Mon fils m'a posé la question : "Maman pourquoi y'a beaucoup de bonhomme de neige, maman, pourquoiiii?". J'ai été franche : maman est un peu feignante parfois, les bonhommes de neige, c'est facile à faire :)


J'ai quand même pris soin de les faire tous très différents.



Celui-là, il a un énooorme pompon en toile de jute rouge. C'est ma mère qui m'avait apporté ce rond qui ornait une boîte de chocolat en me disant "j'suis sûre que tu vas t'en servir". Et bien voilà, quelques mois plus tard, il a trouvé sa place :)
Les beaux tissus à carreaux et à fleur viennent aussi du stock de ma mamie, des petits morceaux qui restaient après la confection de chemisier, de jupe...



J'ai aussi fait des sapins, très simplifiés, très stylisés (ça c'est la lassitude qui s'installait ^^). J'ai ré-utilisé l'élastique ondulé pour faire un rappel et j'ai trouvé un petit ruban pour faire les décorations. J'avais un stock de boutons en bois sur le thème "Christmas", c'était l'occasion ou jamais de les sortir.


Le 11 décembre, c'est la fête de mon Papa alors j'ai mis des sapins pour faire un peu festif et puis, en général c'est dans ces eaux-là qu'on décore le sapin chez nous, la veille de l'anniversaire de l'Homme
Alors le 12 décembre, j'ai appliqué une bougie à souffler et quelques feuilles de houe pour faire Noël. Le bouton ''étoile'', c'est parce que c'est l'Homme la star du jour :)


Le 13 tombe parfois un vendredi, comme cette année.  Certaines personnes, comme ce petit hérisson, préfèrent ne pas prendre de risques et rester bien au chaud sous un plaid avec une boisson chaude.


J'avais un tissu parfait pour évoquer une nuit étoilée. J'ai caché un bouton en bois dans le décor. Je suis restée dans la thématique "bouton" pour les yeux du hibou, ça lui donne un peu un drôle d'air.


Un petit café-noisette en compagnie d'un gentil écureuil ?


J'ai rajouté en brodant quelques points pour symboliser la neige et faire plaisir à mes bonhommes.


J'ai incrusté un bouton avec la date au milieu des munitions de boules de neige de ce petit manchot. 
Prêts pour la bataille ??


Cet autre manchot avec sa tête en coeur m'a donné envie de mettre un beau fond rouge éclatant. J'ai lui ai cousu des joues toutes roses de timidité à la vue de sa bien-aimée. Il n'ose rien dire mais le gros bouton en forme de cœur au-dessus de sa tête trahit sa pensée...
Un peu d'amour en attendant Noël...


Comme souvent, quand je peux caser un renard... je ne me fais pas prier !


et des gros nounours aussi... ils attirent les câlins, c'est pour ça.


Le 21, les lutins du Père Noël s'activent et il est temps d'emballer les présents (oui, si ce calendrier peut aussi me servir de pense-bête et de rappel à l'ordre, c'est pas plus mal ^^). Le 21, c'est aussi l'anniversaire de ma Maman, cela aussi explique la présence de cadeaux.


Noël approche et Rudolphe commence à pointer le bout de son nez rouge...


Le 23... Ça se précise, on est plus qu'amour et câlin comme ce bonhomme de neige qui nous ouvre ses bras et son cœur.


Bien entendu, j'ai fini avec le vieux barbu qui fait son arrivée en grande star le 24. Je connais un nez et des sourcils qui m'ont donné du fil à retordre... Difficile de faire rentrer ses formes généreuses dans une si petite case aussi. Ça déborde presque mais ça tient ! Pas un chocolat de plus, Père Noël !
(et oui, j'ai dégainé les dernières précieuses petites chutes de ma jupe écossaise pour lui) 


J'ai doublé toutes les poches avec du tissu rouge, kaki, marron ou gris selon mes possibilités.  Je trouvais que ça finissait mieux l'ensemble et parfois ça consolidait aussi les poches.


Certains tissus, notamment ceux de ma grand-mère, étaient très fins. J'avais peur qu'ils ne tiennent pas le choc. Un enfant, ça tire parfois les poches un peu violemment. Autant j'étais prête à consacrer du temps à la confection de ce calendrier, autant j'avais pas envie de le refaire de sitôt. Je voulais qu'il soit solide !


J'ai pris du temps pour tester différentes positions et emplacements pour les poches. Je ne voulais pas découvrir, une fois fini, que j'avais mis tous les bonhommes de neige au même endroit ou qu'il manquait de rouge ou de vert par-là. 


Une fois disposées sur le tissu, je l'espère de façon harmonieuse, j'ai attribué les numéros de manière à ce qu'ils ne se suivent pas. Petite, j'adorais ce moment où on cherche le numéro en regardant toutes les cases... Ce petit suspense prolonge le plaisir je trouve.


J'ai ensuite pyrogravé et cousu chaque bouton, cousu les poches sur le fond, gansé le tissu de noir et cousu trois passants en haut, inséré une tringle et suspendu le tout à la porte de notre salle à manger.


Du haut de sa chaise haute, face au calendrier, j'en connais un que ça a fait parler. Tous les matins, tous les petits déj', tous les repas... il n'a eu de cesse de commenter ce calendrier. "Quel jour on est ?", "Et demain, on sera le combien ?" , "et comment ça s'écrit 19 ?", "Et t'as mis la surprise maman ?", "pourquoi le renne il a le nez rouge ?", "pourquoi ya des boutons en forme de coeur ?", "pourquoi le Père Noël il a des moufles et une grosse voix ?", "je peux toucher les boutons ?", "pourquoi y'a qu'un renard ?", "pourquoi les bonhommes de neige, ils aiment le froid ?", "c'est quand Noël ?", "pourquoi l'ours polaire il fait coucou à moi ?", "pourquoi on décore le sapin ?", "pourquoi le raton laveur il est triste ?, ""pourquoi l'anniversaire de papa c'est le 12 ?" "et c'est quoi le 11 ?", "t'as mis la surprise maman hein ? t'as mis la surprise ?"... oui, mon fils est moulin à paroles ascendant petit curieux et il est en pleine phase du "pourquoiiii ?".


J'ai fait une approximation. Il y a plus de 50 heures de travail là-dessus. Très honnêtement, ça a été compliqué de le finir à temps. J'ai arrêté le dernier fil le 1er décembre à 17h30... J'ai un peu souffert sur la fin mais ça valait le coup ! 

Trois générations de chutes de couturières ont été mises à contribution pour faire un calendrier rien qu'à nous, avec les dates à ne pas oublier. Il est déjà rempli de souvenirs du Noël de cette année, des surprises qu'il a contenues et des histoires racontées autour des gâteaux du matin. J'avoue, j'ai hâte de le ressortir l'année prochaine !! C'est quand Noël, dis, c'est quand ???


14 commentaires:

  1. Des heures de réflexion et de travail pour un résultat qui n'a pas de prix !
    VV

    RépondreSupprimer
  2. Wouah! J'ai adoré découvrir les carrés au fur et à mesure mais avoir toutes l'histoire, les histoires, tous ces tissus de trois générations, c'est vraiment un bonheur de découvrir tout! Sûr que c'est impossible d'en faire un autre aussi chargé d'histoires et d'amour! Il va vivre de très nombreux mois de décembre, c'est sûr! Un grand bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !!! j'avoue avoir trop hâte de le ressortir... et de trouver plein de surprises à cacher là-dedans. Je crois que mon loulou aussi. A chaque premier de chaque mois, il me dit "on ressort le calendrier ??" :D
      Elle va être longue cette année ! ;)

      Supprimer
  3. J'avais adoré le découvrir sur Instagram, c'est encore mieux avec l'histoire de ses tissus et de ses cases ! C'est le genre d'objets qui va rester longtemps et qui sera un plaisir à ressortir tous les ans :)
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! comme je le disais au-dessus Thomas m'a réclamé de le ressortir le 1er janvier, le 1er février... on a tous hâte de le ressortir et elle va être longue cette année :)
      Gros bisous

      Supprimer
  4. Wow! this is Amazing! Do you know your hidden name meaning ? Click here to find your hidden name meaning

    RépondreSupprimer
  5. Oh les petits animaux sont tellement chous ! J'ai adoré découvrir l'histoire derrière chaque motif, chaque jour, chaque tissu... Un grand bravo à toi pour ces 50 heures de travail sur ce magnifique calendrier familial et éternel ! Quand on aime, on ne compte pas, hein. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Avec du recul, j'ai oublié le temps passé dessus en fait, j'ai juste les bons souvenirs et la perspective de tous les noëls à venir (et en ces temps troublés on s'accroche encore plus à cette perspective)

      Supprimer
  6. Très joli rendu et une belle histoire ! que du bonheur ! Martine

    RépondreSupprimer
  7. C est un projet que j ai depuis que j ai des petits enfants (1 petit fils et une petite fille née en 6/2020)...j'ai deja quelques idées et je regarde toujours un peu Pinterest ...Votre calendrier de l'avent est juste...parfait ! magnifique travail, un grand bravo...très inspirant...

    RépondreSupprimer
  8. Your Advent calendar with a family history is beautiful.

    RépondreSupprimer

=^.^= Oooh chic, chic, chic! on va me laisser un petit mot!

(Si vous n'avez pas de blog , que vous publiez sous le statut "anonyme", pensez à signer avec un petit prénom ou un pseudo. C'est tellement plus agréable de savoir à qui je m'adresse)