30/06/2016

Balles d'éveil et sensorielles.

Les balles d'éveil et les balles sensorielles font partie des incontournables des cadeaux à faire à un tout petit. J'ai eu envie de tester des modèles "fait maison".



J'ai commencé par un classique : la balle de préhension. Le tuto détaillé de la  Amish Puzzle Ball en anglais est , la version en français se trouve chez Olivia et les vidéos qui m'ont bien aidée pour visualiser le tout sont ici : partie 1, 2 et 3.


Elle se crochète très facilement et vidéos à l'appui, on comprend encore mieux (même la phase d'assemblage qui peut effrayer à première vue). Franchement le plus dur dans ce modèle, c'est de s'arrêter de fabriquer des balles. On a envie de tenter plein de combinaisons de couleurs différentes et les possibilités sont infinies ! Pour ma part, j'ai pioché dans mon stock de fil Charly (Phildar) et j'ai travaillé avec un crochet de taille 3.
Niveau couleurs, j'ai choisi de jouer la carte des contrastes forts.


J'ai eu un gros coup de cœur pour la Spikey Ball de Susan Estabrook. Dans mes favoris Ravelry depuis une éternité, je ne m'étais jamais décidée à la faire. J'avais le pressentiment que ça n'allait pas être facile-facile cette affaire.
Le premier essai n'a pas été concluant !


Réalisé encore une fois en fil Charly et aiguilles 3, je ne retombais pas sur mes pattes et le bon nombre de pyramides. J'avais réussi plus facilement que je ne l'avais cru à faire les 5 premières pyramides comme ceci mais après, ça s'est gâté. Je ne comprenais pas comment tout cela s'imbriquait, je n'arrivais pas à avoir une vision globale du truc bref, c'était le fouillis dans ma tête et je regrettais de n'avoir pas été plus attentive pendant les cours de géométrie dans l'espace (parce que regarder les oiseaux par la fenêtre sur le moment c'était cool mais là, ça m'est d'aucune utilité).

Heureusement Internet est là et après quelques recherches, j'ai compris que ce modèle était basé sur un icosaèdre (mot barbare !) mais qu'à la place des 20 triangles, j'avais 20 pyramides. Et là, avec quelques petits schémas, tout c'est éclairé !!! 


LE TRUC à comprendre c'est qu'on doit toujours fonctionner par blocs de 5 pyramides. Sur mon premier essai à gauche, j'en avais fait 4 à un endroit et c'est ce qui m'avait mis dans la mouise. Gardez bien en tête l'image de droite et tout ira bien. 


Avec le schéma que je vous ai mis, la photo de l'erreur à ne pas faire, déjà vous partez avec des bonnes bases. Je vous glisse juste en plus le patron d'un icosaèdre si vous avez envie d'en réaliser un en papier avant de vous lancer dans le tricot pour vous aider à visualiser la bête, notamment au niveau des couleurs


Mon deuxième essai, parfaitement régulier cette fois, a été réalisé en Lambswool (Phildar) et avec des aiguilles 2,5. J'ai choisi cette fois des couleurs toutes douces. Dernière chose à savoir avant de se lancer : même avec des aiguilles 2,5, on obtient une balle d'un diamètre assez conséquent. 


Mon premier essai icosaèdre raté, je l'ai gardé malgré tout. Il est un peu biscornu avec ses 3 pyramides en moins mais je pense qu'il fera tout aussi bien un heureux ou une heureuse. Et franchement si le môme me sort qu'il est pas régulier et qu'il lui manque des pyramides, je l'inscris direct à Harvard ou je commence à l'observer sérieusement en quête d'autres comportements indiquant un syndrome d'Asperger naissant. 

Forcément qui dit balle pour moi, dit aussi mon modèle Jeannot et cette fois, j'ai tricoté la version Roudoudou. Cet ensemble tout en laine, en tricot ou en crochet me plait bien.


Je trouve ça assez étonnant qu'à partir de la même matière, on obtienne des balles aussi diverses. Elles ont toutes leurs particularités : des densités différentes, un aspect plus ou moins rugueux, on ne les saisit pas de la même manière. Leur point commun : c'est un plaisir de les manipuler !


Et en rajoutant des balles trouvées à droite à gauche, c'est encore mieux !  
Cuir, plastique, légère, à picots, évidée...


 De quoi découvrir le monde et s'amuser pendant des heures, des mois, des années !

Si, si, j'vous jure, des années ! Mettez une de ces balles dans les mains d'un adulte et vous verrez qu'il va la tourner dans ses mains, la patouiller, la faire sauter en l'air, l'envoyer à quelqu'un... les balles, c'est une histoire d'amour pour la vie.
Je sais de quoi je parle, je fais semblant depuis une semaine de bosser sur un article de blog alors que je ne fais que jouer à la baballe :)




19 commentaires:

  1. Superbes !!!
    Des formes et des couleurs variées. Merci pour les explications, les derniers modèles ne sont pas simples à réaliser !
    Belle réussite, vraiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !! Quand on comprend la structure du truc ça avance tout seul (bon, faut quand même aimer tricoter avec des mikados ^^)

      Supprimer
  2. Génial! Une bonne idée pour finir les fonds de pelotes et faire des cadeaux autour de soi. Je vais fouiller mes fonds de tiroir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'ai fait, j'ai fini plein de mini pelotes de Lambswool :)

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup la Spikey Ball, je ne connaissais pas!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de te la faire découvrir alors, elle gagne a être plus connue !

      Supprimer
  4. Quel boulot!! Je suis pleine d'admiration. Les formes, les couleurs, les pointes,les arrondis...Superidée de rajouter d'autres matières. Quelle richesse tactile. A laisser dans la salle d'attente de votre futur cabinet :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "richesse tactile", j'aime cette expression !! Merci
      Et sinon, je pense qu'avant d'avoir mon propre cabinet, j'ai le temps d'en tricoter d'autres ^^

      Supprimer
  5. C'est superbe et merci Claire pour toutes les astuces pour nous faciliter les choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! autant que mes erreurs et mes recherches servent à d'autres ;)

      Supprimer
  6. Coucou :) . Ha je trouve l'idée très sympa ! J'avais déjà remarqué un modèle en tissus sur le blog de Sakiko Jones, mais j'avoue que voir ceux-ci en tricot et au crochet c'est vraiment sympa :D.
    Ils sont très joli ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! ce qui m'a fait préférer la version tricot ou laine, c'est qu'on faire tout ça tranquillement avachie sur son canapé ^^

      Supprimer
  7. J'adore la Spikey Ball! Et je confirme, les baballes, c'est la vie!
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  8. Tu m'as bien fait rire ! Je serais bien incapable de te dire s'il manque des pyramides sur la balle bleue... Je ne connaissais pas ce modèle mais je l'aime beaucoup. Quand à la première, elle me tente toujours mais me fait toujours aussi peur à réaliser. Les casse-têtes et moi, on ne s'aime pas beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais ce même a priori que toi, à me dire "ça à l'air compliqué, je vais rien y comprendre" et vraiment je n'ai eu aucune difficulté, surtout avec les vidéos. Si elle te plaît, tu peux foncer tête baissée !!

      Supprimer
  9. Très sympa toutes ces petites baballes, je pense que je m'amuserais bien moi aussi avec tout ça, ahah... En tout cas, bravo pour les deux premières balles, c'est vrai que visuellement ça fait un peu peur, surtout quand on ne connait pas le moins du monde l’existence du icosaèdre... J'aime aussi beaucoup les couleurs utilisées, entre fort contraste et douceur, de quoi éveillée les tout petits !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Le tricot, ça mène à tout, même à connaître des figures géométriques bizarres et inconnues jusqu'alors ^^

      Supprimer
    2. Ou comment se cultiver avec plaisir ! ;)

      Supprimer

=^.^= Oooh chic, chic, chic! on va me laisser un petit mot!

(Si vous n'avez pas de blog , que vous publiez sous le statut "anonyme", pensez à signer avec un petit prénom ou un pseudo. C'est tellement plus agréable de savoir à qui je m'adresse)