11/05/2015

[DIY] Comme un papillon à une étoile...


Dans le couloir de la maison de mes grands-parents paternels, ma grand-mère avait installé des boîtes à papillons et à insectes. Je me souviens, dès qu'on arrivait là-bas, je demandais toujours qu'on me porte pour que je puisse voir les papillons et scarabées de plus près. Mon père se chargeait de me les énumérer. Il faut dire qu'elle s'était constitué une belle collection : Morio, Grand paon de nuit, Apollon, Machaon, Flambé, Vulcain, Paon du jour, Petite tortue, Sphinx tête de mort, Citron...


De là vient sans doute en grande partie ma passion pour les insectes et petites bébêtes. L'époque a changé, les papillons se raréfient et quand on croise un beau spécimen, on a plus que moyennement envie de le tuer et de l'épingler dans une vitrine. Quand je pars à la chasse aux papillons, je fais donc plutôt ça avec mon appareil photo et je peux vous dire que j'en ai passé des heures en planque dans les buissons...


En déambulant dans les allées de Zodio cet hiver, j'ai vu cette vitrine au milieu des cadres et immédiatement, j'ai repensé à la vitrine de ma grand-mère. J'avais vu des papillons en tissu façon pliage en origami sur le blog Des tulipes et des cœurs, sur Pinterest... Les images de ces papillons étaient toutes fraîches en mémoire et du coup, là-haut, deux neurones se sont connectés. 


J'ai alors ressorti les chutes de tissus de ma grand-mère, maternelle cette fois, que je gardais précieusement dans une boîte à chaussures. C'était de tout petits morceaux, je ne voulais pas faire n'importe quoi avec et jusqu'à présent je n'avais pas trouvé comment les utiliser intelligemment


C'était le projet idéal, la réunification parfaite entre une mamie "modes et travaux" et une mémé "nature et animaux". J'ai rajouté mon grain de sel en allant chercher mes beaux tissus japonais. Pour de l'origami, on ne peut pas trouver plus adapté.


Parmi les tissus de ma mère et de ma grand-mère, j'ai sélectionné ceux dont les couleurs rappelaient les photos de papillons que j'avais pu faire...





Le tissu avec les petites tulipes, c'était un tissu que ma mère avait utilisé pour se faire une robe de grossesse quand elle m'attendait. C'était chouette de l'incorporer à ce projet.
De là, je me suis un peu pris la tête pour incorporer des tissus qui m'étaient chers, ceux offerts par des proches ou des grands-mères d'adoption comme je les appelle, ceux qui correspondent à une certaine réalité entomologique, ceux que je trouvais juste beaux ou rigolos.. bref, vous l'avez compris, y'a eu du test et du re-test et une invasion massive de papillons.



A défaut de pouvoir faire différentes formes, j'ai utilisé plusieurs gabarits pour obtenir différentes tailles et ainsi donner une impression de variété.




Je n'avais pas revu cette vitrine depuis des années. Je devais avoir une dizaine d'année la dernière fois que je l'ai vue. Dans mon souvenir, il y avait un énoooorme papillon bleu. En travaillant sur ce projet, j'ai demandé à mes parents ce qu'étaient devenus ces papillons. Quelques coups de fil et emails plus loin, je recevais la photo de la-dite vitrine. J'ai été particulièrement surprise de ne pas voir de bleu là-dedans. 
En regardant plus attentivement la photo de la vitrine (tout en haut de cet article), on peut distinguer en haut au centre un minuscule azuré qui a perdu la majeure partie de sa belle couleur bleue. Le plus petit papillon du cadre, mon préféré, était devenu monumental dans ma mémoire.
J'ai préféré donner à la couleur bleue
la place qu'elle a laissée dans mon souvenir et l'importance qu'elle avait dans mes yeux de petite fille.


Un peu de mise en abîme : des papillons à l'intérieur du papillon.


J'avais pensé utiliser du liège blanc pour épingler mes papillons. Au final, j'ai eu quelques petits soucis avec ma commande. Suffisamment pour faire une croix sur le liège et me rabattre sur une plaque de Depron. Ce n'est pas plus mal, c'est assez neutre et cela met bien les papillons en valeur.


Le choix final n'a pas été facile à faire mais après de longues soirées à peser le pour et le contre, on finit par y arriver.


Quelques épingles blanches pour fixer le tout.


Comment se prendre la tête des mois sur quelque chose qui pourrait être fait en deux temps trois mouvements... oui, mais quand les choses ont du sens, c'est tellement mieux. Entre temps, j'ai revu V pour Vendetta qui passait à la télé. Étant obnubilée par mes tests de papillons, les vitrines sur le mur de son antre m'ont sauté aux yeux. Comme je suis un peu amoureuse de V, cela a rajouté un petit supplément d'amour et un esprit de liberté à ce projet en cours.
Oui, je prends ma télé en photo... et alors, pas vous? ^^


Au final, cette boîte à papillons m'évoque donc tout plein de choses 
et va trouver une place de choix dans mon atelier.


Et qu'est-ce que j'ai fait avec tous les autres papillons non sélectionnés pour la vitrine? J'essaye de vous en parler tout bientôt...

En tout cas, contrairement à ce que la photo pourrait laisser supposer, aucun papillon n'a fini entre les griffes ou les dents d'un dangereux prédateur.




44 commentaires:

  1. J'adore ! Pas de mamie collectionneuse de papillons, mais j'avais en tête une idée similaire ! Ton tableau me conforte et me donne encore plus envie de me lancer, mais avec du papier. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je guetterai son arrivée sur ton blog! En papier ça peut être canon aussi.

      Supprimer
  2. C'est vraiment super sympa comme idée. Bravo

    RépondreSupprimer
  3. Un texte émouvant et de beaux papillons en tissus , mais aussi de belles photos dans la nature. C'est très bien Claire. J'aime bien cet article. Dany..
    ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Dans la nature mais pas trop, la Belle Dame a été prise en photo en plein centre de Clermont ;)
      Heureusement qu'ils plantent encore quelques arbres à papillons, ça me permet de m'amuser un peu.

      Supprimer
  4. C'est une TRES belle histoire!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie qu'elle vous plaise! Vous êtes un peu à l'origine du projet puisque les premiers papillons en tissu, je les ai vu sur votre blog alors un GRAND merci :)

      Supprimer
  5. salut!
    mais quelle belle histoire!
    j'adore tes papillons, ils sont vraiment splendides!!
    bravo!
    bisous! priscilia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ça me fait plaisir de te "revoir" par ici :)
      Merci et bisous.

      Supprimer
  6. Souvenirs,souvenir...C'est l'histoire de toute une famille que tu remets dans le cadre...des papillons de notre "Mémé":elle qui apprivoisait le lièvre,qui protégeait ses oies et avait recueilli Whisky,le berger allemand enfermé dans une maison sans rien à manger...Quand nous arrivions dans le couloir,les 2 cadres attiraient les regards des enfants et des grands...Nous devenions tous des entomologistes "en herbe"...Tes papillons,les vrais et ceux en tissu sont magnifiques,ils semblent prêts à s'envoler!bien sûr,le BLEU est le plus beau parce qu'il a l'importance que lui donne ton souvenir d'enfant émerveillée!!!Alors,oui,Claire,MERCI pour ta belle histoire,notre histoire...Gabrielle serait émue et fière de toi! mivarennes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et une mémé qui tapait dans les mains quand elle partait à la chasse avec pépé pour faire fuir le gibier!
      Whisky, ce chien, j'ai l'impression de l'avoir connu tellement j'ai entendu parler. Par contre, les oies ne m'évoquent rien. Il doit me manquer une page dans le livre de l'histoire familiale là. Va falloir qu'on me raconte ça! :)
      Merci pour ton beau commentaire qui me touche. Bises.

      Supprimer
  7. Super idée !
    Au moins pas besoin de tuer des papillons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Avec le tissu, c'est pas tout à fait pareil mais maintenant on peut aussi faire des photos en couleurs pour capturer la beauté de la nature.

      Supprimer
  8. Super article et belles réalisations! Je connaissais ce modèle de papillon (plutôt sur une barrette ou sur une robe), mais tes interprétations et ton utilisation me plaisent beaucoup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le trouvais tellement beau ce modèle de papillon en tissu mais je n'arrivais pas à voir comment les utiliser jusqu'à ce que ça devienne une évidence. Merci beaucoup :)

      Supprimer
  9. Tes papillons sont superbes... J'ai aussi des petits bouts de tissus de mon arrière-grand-mère que je n'ose pas toucher depuis très très longtemps ! Merci d'avoir partagé cette belle histoire de famille avec nous et de nous faire rêver avec ces doux pliages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiii !
      Comme je te comprends! Les tissus qui ont une valeur sentimentale ont un certain pouvoir paralysant. On a tellement peur de les gâcher...

      Supprimer
  10. Génial!! C'est une très chouette idée que tu as eu là, pour ces tissus qui nous rappellent des choses, des gens, des moments,..
    J'aime beaucoup la photo avec le minou à la fin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Il rode dès que je sors l'appareil photo celui-là, dès fois qu'on l'oublierait...

      Supprimer
  11. J'adore l'idée des différentes générations regroupées dans un projet! Et je suis comme toi, j'aime pas trop qu'on tue des petits insectes qui ont déjà du mal à s'en sortir, j'aime pas non plus les fleurs coupées mais rien à voir :)
    Gros bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que l'heure est plus à la protection des papillons, de toute urgence même. Bisous

      Supprimer
  12. Ohhhh, voilà une idée super et très bien réalisée ! C'est très drôle comme petit clin d'oeil, je suis fan du résultat !!!!! Merci beaucoup pour le partage !! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des papillons pour symboliser mes racines, une idée un peu saugrenue mais qui fonctionne au final ;)
      Merci à toi, bisous.

      Supprimer
  13. Des papillons en album de famille, quelle belle idée!
    J'aime beaucoup le fait que chacun te remémore un proche, c'est une délicate poésie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai commencé ce projet pour compenser l'absence de la vitrine originale et en le faisant, je me suis rendu compte à quel point j'étais issue de deux lignées de famille.
      Merci beaucoup!

      Supprimer
  14. Très beaux tous ces petits papillons. C'est marrant de revoir les choses dont on se souvenait enfant... Ca fait bizarre, c'est vrai que dans nos souvenirs, les choses auxquelles on donnait de l'importance paraissaient plus grande.
    Moi je suis retournée il y a quelques année déjà, dans la petite ville où j'ai passé toutes mes vacances de 0 à 10 ans... Ca fait bizarre. Et tout paraissait tellement plus petit, peut-être parce que je le voyais avec des yeux d'enfants avant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça! Le temps regarde les choses à travers un miroir grossissant et déformant :)

      Supprimer
  15. Une idée génialissime, un article super bien écrit (comme d'hab!).
    Je préfère mille fois tes petits papillons en tissu épinglés que les vrais!
    Un grand BRAVO !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je préfère mille fois le cadre original qui a une vraie vertu éducative, qui est le reflet d'une époque : un mini musée d'histoire naturelle en somme. Et puis, j'y suis attachée. Mais j'aime bien aussi mes papillons, à la croisée de deux familles. Merci à toi :)

      Supprimer
  16. Le doré est mon préféré! Toute une histoire ce diy et elle est très belle! Félicitations vraiment!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le doré est fait avec une chute de costume d'à l'époque où ma mère faisait des costumes pour le théâtre amateur de mon village. Les rideaux de la scène était doré aussi. C'est le papillon des feux de la rampe celui-là :)
      Un grand merci :)

      Supprimer
  17. moi je n'aime pas trop les petites bêtes .. mais qd elles sont réalisées dans de si jolis tissus et accompagnées d'une belle histoire - là je les adore!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon homme n'est pas trop petites bêtes non plus mais en tissu ou en photo ça passe... même s'il a quand même un peu râlé sur mes photos d'araignée ^^
      Merci !!

      Supprimer
  18. quelle belle histoire ! beaucoup de sensibilité ! une très belle réalisation ! et quel hommage aux grands mères, mais aussi quel joli Adieu à la mamie Modes & Travaux... Jacques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je regrette de ne pas avoir pu lui montrer le résultat final mais elle suivait le choix des tissus et l'avancée des "travaux" par l'intermédiaire de Maman. Merci pour ton commentaire qui me fait plaisir :)

      Supprimer
  19. Je me souviens très bien de ces boites à papillon , la tienne est tout autant merveilleuse, que de belles réalisations ! avec un magnifique récit qui touche encore plus au coeur aujourd'hui ! merci et félicitation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément, elles avaient marqué tout le monde! Merci beaucoup, bises

      Supprimer

=^.^= Oooh chic, chic, chic! on va me laisser un petit mot!

(Si vous n'avez pas de blog , que vous publiez sous le statut "anonyme", pensez à signer avec un petit prénom ou un pseudo. C'est tellement plus agréable de savoir à qui je m'adresse)