07/07/2014

Une salle de cinéma sous les toits...


Depuis que je suis petite, j'ai entendu ma sœur dire à mes parents que ça serait trop bien de faire, des combles au-dessus du garage, une salle de cinéma! Du coup quand elle a eu sa propre maison avec un immense grenier, ça nous a pas trop surpris quand elle a entrepris de le transformer en salle de cinéma.

Comment avoir sa propre salle de ciné à domicile?

Outre avoir un grand chez soi, il faut deux éléments clefs :
Tout d'abord, un vidéoprojecteur
Le gros du budget. Le sien, c'est un Epson 3200, posé à même le sol. On peut projeter où on veut en déplaçant le faisceau donc pas besoin de le placer face à l'écran et pas de déformation de l'image.

On en vient au deuxième élément de base... un écran
Pour cela, ils ont acheté une toile occultante blanche de 1,70 x 3,40 m, très beau rendu et beaucoup moins cher qu'un vrai écran (comptez environ 50-60 euros)
 

Où fixer l'écran?
Son grenier était idéal pour ça avec ses poutres apparentes. Une tringle a été posée sur une des poutres et la toile se déplie à la manière d'un store.
 

Où s'installer pour le visionnage?
Au départ, ils s'installaient sur des coussins de sol et des plaids puis le film Le discours d'un roi est sorti au cinéma.


Pourquoi je vous parle de ce film? non pas exclusivement pour avoir le plaisir de mettre une photo de Colin Firth non, mais parce qu'à un moment on voit la famille royale en pleine projection privée, confortablement installée dans des chaises longues.  


Je vous ai fait un petit screen de mon DVD pour bien illustrer et en plus j'aime bien cet arrêt sur image parce qu'on dirait que ecclésiastique fait un moonwalk dessus et ça, ça m'éclate ^^

Bref tout le monde a de vieilles chaises longues qui trainent quelque part, c'était l'idée parfaite pour s'installer confortablement a petit budget devant un bon film.
Elle en a récupéré 4 dans le grenier et leur a donné un petit coup de jeune, un peu de peinture par-ci, de vernis par là et de nouvelles toiles dans des teintes qui font plus Deauville et Cabourg que celles d'origines : du rouge, du noir, du blanc.  

Des coussins pour bien se caler et accueillir tous les amis
et c'est là que j'interviens! 


A l'occasion de son anniversaire en 2010, je me suis dit que j'allais lui faire des coussins dans les teintes de sa salle de ciné. Et puis comme toujours l'envie d'originalité et de fantaisie a vite pointé son nez. Je suis partie dans nos souvenirs cinéphiles communs, nos répliques cultes, nos films fétiches, des affiches présentes dans sa pièce.


Pour une salle de cinéma en Normandie, il fallait bien quelques parapluies et j'ai préféré ceux de Gene Kelly à ceux de Cherbourg.


De tout petits boutons comme de fines gouttelettes d'eau qui scintillent.


Notre jeunesse a été marquée par les rediffusions de James Bond les soirées d'été et pour nous, James Bond, c'est la classe et c'est Sean Connery (bon et on crache pas non plus sur Daniel Craig).


Une simple silhouette, quelques détails clefs dans un cercle symbolisant la cible
des génériques de James Bond.


Pour rappeler le velours rouge des fauteuils de ciné, ils ont installé une grosse moquette rouge bien moelleuse, parce que le cinéma se lit aussi et se prévoir un petit coin lecture confortable, c'est important. 


Ma sœur est incollable sur Marilyn Monroe et à ses côtés, je crois que j'ai vu tous ses films.
Je n'ai pas fait de coussins sur le thème Marilyn puisqu'elle est déjà archi présente partout à travers les livres, les cadres photos, rassemblés par elle ou offerts par nous au cours des 20 dernières années. Puis elle doit avoir des tonnes de dessins de Marilyn faits par sa petite sœur au fil du temps alors j'ai essayé de me renouveler un tant soit peu cette fois.




Son truc à elle, c'est aussi les films d'Hitchcock alors j'ai essayé de reproduire son profil emblématique sur l'un des coussins.


Sur l'envers, je suis partie un peu en freestyle. Ça ne serait pas exagéré de dire que ma sœur est dingue de polars de Agatha Christie en passant par Fred Vargas sans oublier les films noirs avec Humphrey Bogart.
J'ai donc brodé du fil blanc façon craie autour d'un cadavre et placé quelques rubans pour suggérer les "crime scene do not cross".


J'ai voulu un style assez graphique et ces couleurs pour faire penser à l'affiche de Sueurs Froides et rester ainsi en plein dans le thème Hitchcokien.



L'idée de ce coussin est venue de ce bouton trouvé par hasard qui m'a tout de suite plongée dans les films d'Hitchcock. Vous ne voyez pas le rapport? c'est que vous n'avez pas été traumatisés par Psychose comme moi. Je remercie encore ma sœur de m'avoir fait découvrir ce film qui m'a valu à l'époque quelques cauchemars. Je profite également de cet article pour la remercier d'avoir passé l'horrible musique stridente pendant que je prenais ma douche, juste pour la blague.
Cela dit, ça devait effectivement être drôle de me voir sortir en courant, hurlante et couverte de mousse...
Mais quelques années plus tard je lui ai demandé de venir voir Sixième Sens au cinéma avec moi.

Lors de la séance en voyant sa tête, je lui ai demandé : 
- "ça va?"
- "Je te MAUDIS!!", les yeux pleins de haine.
A cet instant, j'ai su que j'étais vengée :)





Je vous ai déjà longuement parlé de mon amour pour Gene Kelly et Charlie Chaplin. On va dire que ça doit faire partie de notre patrimoine génétique...


Les lumières de la ville avaient déjà élu domicile dans sa salle 


alors mon coussin, je l'ai orienté vers les Temps Modernes


Encore une fois, le bouton a créé le coussin. Je suis tombée sur ces énormes boutons et ça a fait tilt! Ils seront parfaits pour Charlot qui a tendance à resquiller et à payer en boutons de culottes. En choisissant différentes tailles et en les disposant ainsi, ça faisait un clin d’œil aux engrenages des Temps Modernes.


Deux bandes noires de chaque côté pour cadrer l'ensemble et évoquer l'esthétisme des vieilles pellicules. Le choix d'une police volontairement surannée. Une silhouette de Charlie Chaplin découpée dans du tissu et appliquée.




Au fur et à mesure des années, des noëls, des anniversaires, des voyages, on a regroupé des objets liés au cinéma. 
Le clap a été trouvé sur le coin du geek. L'oscar, je lui ai ramené d'un voyage à Madrid en 1998 (typiquement espagnol n'est-ce pas?). Le tas d'affiches pliées sur le côté vient du cinéma Le Pandora à Caen qui a bradé ses immenses affiches le jour de sa triste fermeture.
Ce fut aussi l'occasion de récupérer les photogrammes

Quésako? Quand j'étais petite, les cinémas mettaient dans des vitrines dans la rue de belles photos tirées des film, une façon de présenter les films à l'affiche de la semaine. On rêvait en passant devant, on se faisait une idée du film, on les re-regardait en sortant de la séance, on les commentait. François Truffaut lui, les volait (cf les 400 coups) et ça a toujours été un objet de convoitise pour moi. Peu de cinémas continuent cette tradition et en posséder quelques-uns est un grand plaisir.

Sinon, c'est bon à savoir certains cinémas de quartier font parfois du déstockage d'affiches au profit d'oeuvres humanitaires.

Elle m'a récupéré comme ça Batman le défi, Apaloosa, Les Valeurs de la Famille Addams et Rocky Balboa mais j'ai aucun mur (et même aucun sol) suffisamment grand pour les afficher. 
Elle m'avait aussi trouvé de la sorte la petite affiche de La Sagesse Des Crocodiles et le dossier de presse de Holly Smoke. Les larmes de sang de Jude Law et Kate Winslet vue par Jane Campion ont orné les murs de tous mes appartements successifs depuis 12 ans.



Cette heureuse trouvaille, je l'ai faite lors d'une brocante clermontoise avec ma maman. J'ai été comme une folle en découvrant au milieu des allées des rangées de fauteuils de cinéma. Il me les fallait pour ma sœur!! Pour la petite histoire, ils viennent du cinéma Ciné-France qui a été fermé au Puy en Velay. Mes parents, ayant vécu là-bas plusieurs années, ont fréquenté ce ciné. C'était d'autant plus chouette que ces fauteuils aillent chez ma sœur.
Ils étaient en parfait état, on a juste dû changer le petit morceau de caoutchouc qui rabat le fauteuil qui avait perdu de son élasticité et donner un bon gros coup d'aspirateur. 
 
De nombreux petits cinémas de quartiers ferment au profit des grosses usines type UGC, les passionnés et nostalgiques en récupèrent des bouts pour reproduire le côté intimiste des séances à l'ancienne.


Ma sœur a trouvé un projecteur qui vient parachever l'atmosphère cinéma.
(oui, je sais que si ce projo pouvait parler, il me dirait "est ce que j'ai une gueule d'atmosphère?!")


Un ambiance feutrée, douce et chaleureuse.


Des livres trouvés dans les librairies, les foires du livre, les bouquinistes...



Le paradis des cinéphiles, une bulle hors du temps...




Pour l'ambiance sonore ils ont trouvé des enceintes d'occasion. Ils ont placé 2 enceintes centrales LYRR de la marque Triangle de chaque côté de l'écran, une enceinte centrale Triangle sous l'écran, un caisson de basse de la même marque et deux enceintes supplémentaires Philips dans le dos.
Et tout ça n'empêche même pas le chat de dormir... 




Un deuxième écran, plus petit, est présent dans cette salle pour visionner les films de famille en super 8 ou pour les soirées diapo. On est assez old school dans la famille.




Non, le chat, ça ne se mange pas!

Par contre effectivement, que serait une séance ciné un dimanche pluvieux sans grignotage
Ma sœur était à New York la semaine précédant les oscars en 2012. Le marché de la Grand Central Station proposait des pains d'épices spéciaux pour la cérémonie des oscars. Chaque film en compétition pour le meilleur film avait droit à son pain d'épices avec un glaçage particulier. Le frenchy à NY est chauvin, ils sont revenus avec le pain d'épices The artist et ça, c'est la classe! Pour tous les autres jours, un bon vieux pop corn au micro ondes, c'est parfait :)  


Ma sœur aime Manhattan donc forcément, elle aime aussi Woody Allen.
Mais tiens, j'ai pas fait de coussin Woody? faudra que j'y songe...



"La petite pièce en haut de l'escalier"... ma sœur a un certain sens de l'humour... ;)


Mais maintenant silence, moteur, action...
Laissons place à la magie du cinéma!


26 commentaires:

  1. Il se fait que je travaille dans un petit cinéma d'art et essai de village, qu'on passe des films "rétros" environ une fois par mois (dont sueurs froides récemment) et que nous avons donc des affiches de ces films, je peux facilement t'en garder si tu veux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rhoOO, classe! et vi, vi, vi, je veux bien si tu peux m'en mettre quelques une de côté et si c'est pas trop galère à envoyer. Ça te tente un troc affiches de cinéma contre sous mug Dark Vador/Star Wars? faut juste me laisser un peu de temps pour y réfléchir et réaliser parce que j'ai fait pas mal de promesses ces derniers temps... je les honore toutes mais parfois, j'ai des délais à rallonge ;)

      Supprimer
    2. OWIWIWIWIWII :D Ca me dit grand comme CA !! :p Y a de la place pour des grandes affiches (140*100) ou que des "petites" (60*40)? Pas de délais en tout cas ! Je regarde ce que je peux rassembler puis j'te contacte par mail pour ton adresse postale :)

      Supprimer
    3. Tope-là!!!! :)
      Plutôt les 60x40 comme le plafond est très bas (et puis comme ça on pourra se les partager si yen a qu'elle a déjà ^^)
      merci, merci, merci en tout cas! c'est super sympa.

      Supprimer
  2. Woh la classe ! j'avais déjà entendu parler de cette salle obscure, je suis donc ravie de la voir presque "en vrai" ! et tu sais quoi? j'ai reconnu direct l'oscar de Madrid, ça fait drôle mais je me souviens exactement du jour où tu l'avais trouvé, tu étais comme une dingue !!! En 1998 même ! (ça nous rajeunit pas ma vieille dame !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laurence, ta mémoire m'épatera toujours!!!! Il me semble même que c'était à "El Corte Inglés".
      Comme une dingue? non?! en tout cas, j'ai reproduit la même danse du trépignement avec petits cris devant les fauteuils de ciné :D
      Le temps n'a d'impact ni sur ma folie douce ni sur ta mémoire et ça s'est rassurant :)

      Supprimer
  3. Wow wow wow !!!!
    Elle est plus qu'incroyable cette pièce, c'est le rêve incarné de tout cinéphile!
    Le coussin "cadavre" est une vraie tuerie (huhuhu, ah l'humour!) et je comprends mieux le petit clin d’œil à Gene Kelly.
    Quant au moonwalk......
    J'en passe et des meilleures parce sinon je vais y passer la soirée

    PS:ça m'a fait plaisir à moi de voir une photo de Colin.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouii, ça m'a fait plaisir de voir Gene Kelly dans ton article, déjà parce que dès que je vois le sourire de Gene, je suis heureuse et puis, je ne connaissais pas ce film alors ça me fait un truc à aller découvrir :)
      A lire tes articles, je pense qu'on a deux-trois goûts en communs ^^

      Supprimer
  4. c'est excellent! je rêve d'un coin ciné dans ma maison !!
    au passage j'adore les coussins !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour mes coussins!
      et j'avoue, le cinéma à domicile, c'est top!

      Supprimer
  5. Franchement c'est magnifique !! c'est très original et je garde l'idée pour un jour faire de même dans mon propre appartement, en famille ça doit être encore meilleur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Projection privée en famille, c'est royale!!
      Merci beaucoup pour votre commentaire :)

      Supprimer
  6. Alors, comment te dire... tu vois, mettre d'entrée de jeu une photo de Colin, c'est pas un bon plan pour que je sois super concentrée sur le reste de l'article :p

    RépondreSupprimer
  7. Cet article est génial!
    Elle est chanceuse ta sœur d'avoir pu s'aménager tout ça dans les combles :)
    J'adore tes coussins mais je suis tombée folle d'amour devant celui de James Bond!!! Je suis complétement d'accord avec toi. Daniel Craig est très bon dans ce rôle (surtout dans le dernier volet) mais à mes yeux c'est Sexy Sean qui reste à la première place.
    Et Colin dans Le discours d'un roi...pardon je bave...
    Gros bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciii :)
      Le coussin James Bond c'est aussi mon chouchou mais ça doit être l'effet Sexy Sean comme tu dis :)
      Bisous

      Supprimer
  8. Wouhaou!! Sacrée salle! Je suis jalouse! :) Beau boulot!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciii :) je jalouse aussi un peu ma sœur ^^

      Supprimer
  9. J'aime beaucoup l'atmosphère de cette pièce: c'est douillet, ça invite à la rêverie et ça donne envie de refeuilleter ses vieux Cahiers du Cinéma!
    Tes coussins sont superbes! Ma préférence se porte sur celui de Charlot, mon premier amour sur la vieille télé de mes grands parents pendant les vacances de noel! Toutes silhouettes sont très réussies!
    Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça! et par ce temps pluvieux on a encore plus envie de se plonger dans de vieux films... allez zou, un petit Chaplin et ça repart :)
      Merci pour ton commentaire super sympa! biz

      Supprimer
  10. J'adore!! Tout ces petits détails qui font de cette salle quelque chose de douillet!! En tout cas félicitations pour tout ce fait main ;)

    RépondreSupprimer
  11. wouahou!!!!
    splendide!!
    tes coussins sont vraiment superbes, tes appliqués magnifiques, quel boulot!! on reconnait parfaitement les personnages, c'est top!! tous les détails et tout!
    bon, je ne ferais aucun commentaire sur mon chéri d'amuur Colin évidemment! sa filmo en boucle, en VF en VO, même les daubes!!
    en tout cas, bravo à vous deux, vous avez fait une petite merveille de pièce!
    bisous bisous!
    priscilia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois je me demande si ya une femme au monde insensible au charme de Colin ^^
      Merci beaucoup à toi!

      Supprimer
  12. j'adore la salle, les coussins(beaucoup, beaucoup), les fauteuils, les lumières, TOUT. Moi aussi, j'ai eu une grosse peur quand j'ai vu Psychose!!! Pour L'exorciste, ce n'était pas mal non plus, surtout quand le téléphone a sonné... Bravo pour les coussins, je radote, c'est pas grave! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, merci, merci, merci (radotons, ça fait du bien!! surtout si c'est pour dire des choses gentilles)
      :)

      Supprimer

=^.^= Oooh chic, chic, chic! on va me laisser un petit mot!

(Si vous n'avez pas de blog , que vous publiez sous le statut "anonyme", pensez à signer avec un petit prénom ou un pseudo. C'est tellement plus agréable de savoir à qui je m'adresse)