02/11/2015

[DIY] Jolicoeur, l'épouvantail.

Cette année, je n'avais rien prévu niveau fiesta et déguisement pour Halloween. Tout s'est décidé au dernier moment, me laissant que quelques jours pour me confectionner un déguisement.
J'ai réfléchi un petit moment et je me suis décidée pour un costume d'épouvantail parce qu'on ne change pas ses obsessions et que ça pouvait être très rapide à faire. J'avais juste une blouse à coudre, trouver un jean, des bottes, un chapeau... facile !
Un petit croquis pour vous expliquer comment j'ai réalisé tout ça.


J'ai gardé la largeur du tissu (qui allait pile-poil d'un poignet à l'autre) et je l'ai plié en deux. J'ai coupé, surfilé et cousu pour former la forme générale de la blouse, surfilé et ourlé les poignets et le bas et enfin, coupé l'encolure (légèrement plus importante sur le devant que sur le dos mais vous pouvez tout aussi bien faire la même forme devant/derrière). J'ai dessiné deux pièces supplémentaires comme indiquées sur le dessin en grisé, suivant la courbe de l'encolure, pour réaliser le parement. Je trouvais ça plus joli mais si vous ne voulez pas vous enquiquiner, contentez vous de surfiler l'encolure.


Une fois à ce stade, j'ai juste fait un petit pli sur le devant de la tunique que j'ai surpiqué. J'ai ensuite cousu des gros boutons et tout ceci donne l'illusion d'une chemise avec des boutonnières. Quelques appliqués au point de bourdon, brodés ensuite avec du fil noir en points grossiers. Le tour est joué !  


Le 31 octobre, à 14h, j'en étais là. Je me trouvais pas très inspirée et mon costume non-abouti... Et puis y'a eu un déclic et j'ai recouvert le dos d'appliqués (j'vous donne rendez-vous plus bas dans cet article pour voir ça en détails).

Pour les poignées, j'ai coupé deux rectangles de tissu à carreaux, surfilé et ourlé les deux longueurs, cousu ensuite les deux largeurs ensemble pour former deux tubes. J'ai cousu deux élastiques plats pour me former deux bracelets que j'enfile par dessus les manchettes et qui les maintiennent en place.

  
Pour faire un effet "foin", j'ai cousu du raphia en sachant pas trop si ça se cousait. 
Réponse en image : si, ça se coud !


Ce n'était pas ce qui était prévu à l'origine mais quand on passe l'après-midi à coudre non-stop des appliqués, on se retrouve à 19h sans aucune manchette. Finalement, ça a donc été conçu et réalisé en 10 minutes top chrono. Je m'auto-proclame "reine de la bidouille éclaire" ! ;)


Le rendu est nickel pour le costume, par contre, pour être autonome dans tous les gestes du quotidien (comme manger), c'est une autre paire de manche... 

Un petit détour par la meilleure pizzeria de Clermont "Le temps d'une pizza".
Un choix de pizzas plus bonnes les unes que les autres, des gérants hyper agréables et sympathiques. Le seul endroit dans Clermont où on peut manger des pizza-frites et où on peut manger une pizza à l’œil... mais oui, c'est à prendre au sens propre, pas au figuré !


Lunettes double-foyers, blouse blanche... en quoi pouvait bien être déguisé mon homme ?...


Ce qu'il y a de pratique avec the Nightmare before Christmas, c'est que ça sert aussi bien pour Halloween que pour Noël. J'ai donc ré-utilisé mes décos de Noël  et mon tour de sapin Mister Jack/Oogie Boogie.


La seule petite nouveauté de cette année niveau déco, c'est mes têtes réduites et mes petites momies.



Oh my God, my pizza is watching me !! 


Un œil dans ma pizza, une araignée dans les cheveux d'une invitée...
Halloween quoi ! ;) 


J'ai encore accueilli des monstres bizarres et le chat a encore fait câlin-câlin avec les perruques 
(visiblement, c'est son truc).


"Maîtresse, tes mains, elles sentent le foin... "


Fureter à droite à gauche, c'est épuisant. Du coup, on s'endort sur les épaules de son maître pendant le repas...  
Mais avec classe!


J'ai refait quelques photos à la lumière du jour, le lendemain 
pour vous faire profiter davantage des détails du costume et de la déco.



J'avais accroché aux portes mes anciens patchworks :


En cherchant dans ma malle à patchwork, j'ai sorti celui-là que j'avais oublié. Je l’accroche pas souvent parce que, s'il a de jolies couleurs, il est rempli d'erreurs techniques. C'était un patchwork de mes débuts, réalisé sans modèle, en totale improvisation (comme souvent ^^).


Je suis comme ça, j'apprends plus de mes erreurs que d'un patron tout fait à suivre. Cette année, je l'ai donc mis à la disposition du chat, sur son pouf et c'est pas lui qui va s'en plaindre...


J'ai toujours trouvé que Patchwork et Halloween se marient à merveille. L'épouvantail, c'est la parfaite alliance des deux. Mon tout premier déguisement d'Halloween était d'ailleurs un épouvantail. J'en ai un qui décore mon atelier toute l'année. Les épouvantails et moi, une grande histoire d'amour déclinable à l'infini. 
Celui de cette année, je voulais qu'il sente bon la campagne, je voulais aussi qu'il soit plein de tendresse parce que j'en ai marre qu'Halloween soit toujours associé à des trucs moches et sanguinolents. J'adore les zombis et autres monstres mais Halloween pour moi, c'est aussi les personnages de Tim Burton qui véhiculent un peu plus de poésie. 


Y'a donc des chenilles qui se baladent sur ma tunique...


... et ça attire les merles... 


... qui eux, attirent Môsieur le chat, totalement flou dans son action.


Des petits chats, des oiseaux, des citrouilles, des corbeaux, des chenilles, des oiseaux...  
Tout un monde là-dessus qui donne un petit côté Radagast à mon personnage.



Un peu de Flower Power parce que mon épouvantail Jolicoeur n'est qu'amour et maladresse.




Je voulais me crocheter un chapeau et me faire un masque mais en deux jours, ce n'était pas possible. A compléter l'année prochaine... 



Pour le réaliser, j'ai fouiné dans mon stock préféré de tissus "pour Halloween" mis de côté, j'ai aussi retrouvé ça : ces appliqués Vintage. Ma mère avait cousu certains d'entre eux dans la tente canadienne de notre enfance. J'adore leur look so seventies. Je trouve ça marrant de les revoir parce que je me rends compte que tous les tissus, patchworks, atmosphères et imprimés que j'aime ressemblent à ça de près ou de loin... Inconscient quand tu nous tiens...
Même pas en rêve je les utilise mais j'aime bien les regarder. Je les trouve inspirants.


En fouinant dans mes affaires, j'ai aussi retrouvé ceci. C'est un jouet qui fait pouic-pouic quand on tire sur la cordelette. Il paraît qu'il était suspendu au-dessus de mon berceau petite. J'trouve ça rigolo parce que spontanément j'ai choisi majoritairement du bleu, du rouge et du jaune dans mon costume. J'ai brodé qu'une pièce, celle située au même endroit que sur ce mini épouvantail...


Je ne sais pas si mon amour fou pour les épouvantails vient de là mais mesdames, messieurs, faites attention à ce que vous suspendez au berceau de vos enfants !  On dirait bien que ça a son petit impact... :) 


Le plus effrayant avec Halloween, c'est l'état de mon atelier, une fois la tempête passée... Je sais quel va être mon programme les prochains jours...


16 commentaires:

  1. Je crois bien que c'est un jouet Fisher Price. Pour moi, ce sont des souvenirs de maman :-) Votre costume est superbe avec un tas de tissus adorables mis en valeur par vos compositions, devant comme derrière. La spontanéïté vous va bien!!! Bon rangement!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça c'est tout à fait possible ! Merci... et pour le rangement, bizarrement le cœur y est moins que pour mettre le foin ^^

      Supprimer
  2. Tout au dernier moment, mais tu sembles t'être bien éclatée à le faire ! :) Je n'aurais jamais pensé à l'épouvantail (faut croire que je n'en avais pas dans mon berceau ^^), mais c'est une super idée ! J'aime beaucoup tous les appliqués et ton Monsieur Chat aussi visiblement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au début je chonchonnais que j'avais pas le temps de me faire un costume, pas envie aussi et puis une fois devant tous les tissus, on m'arrêtait plus :)
      Môsieur Chat est toujours mon premier fan (enfin surtout quand ça concerne le tissu et la laine...), la mosaïque le laisse de marbre.

      Supprimer
  3. Tu as une très bonne idée avec l'épouvantail et puis, ça change des sorcières ...^^
    J'aime beaucoup les poignées et l'utilisation du raphia qui complètent parfaitement ta tunique.
    Bon courage pour le rangement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je sens que le rangement ne va pas être pour aujourd'hui, ya un beau soleil qui m'appelle dehors ;)

      Supprimer
  4. Super chouette ton déguisement épouvantail !!!!! Et joli ton coin déco avec tes p'tites momies, ça rend top !! Bon par contre, je suis phobique des yeux, j'ai failli renverser mon thé sur mon ordi :D :D :D !! Bisous, bonne journée !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mince alors, je ne t'ai pas épargné alors sur cette action ;) Bisous

      Supprimer
  5. Très mignon ton costume d'épouvantail, j'adore le petit cœur cousu ^^.

    RépondreSupprimer
  6. Très joli épouvantail ! Et les pizzas-frites à l'oeil, cooool !

    RépondreSupprimer
  7. Les pizza frites à l'oeil sont trop géniales! et ton costume aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiii, j'adore cette pizzeria (et ses gérants !) et merci pour mon costume ! J'espère pouvoir y apporter quelques touches nouvelles l'an prochain.

      Supprimer
  8. Très sympa ce costume! Par contre, t'as pas peur que ces soit trop mignon pour effrayer les corbeaux?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! oui, c'est un concept, un épouvantail qui attire les corbeaux pour faire copain-copain avec eux ;)

      Supprimer

=^.^= Oooh chic, chic, chic! on va me laisser un petit mot!

(Si vous n'avez pas de blog , que vous publiez sous le statut "anonyme", pensez à signer avec un petit prénom ou un pseudo. C'est tellement plus agréable de savoir à qui je m'adresse)