29/12/2014

Douceurs de l'entre-deux.


J'espère qu'il vous reste un peu de place entre deux repas gargantuesques parce qu'aujourd'hui, j'arrive avec tout plein de petites recettes. A commencer par les Montecaos.


Les montecaos, c'est ce qu'il y a de plus basique et de plus simple à réaliser. Pas besoin de grand chose : 
- 250 g de farine
- 125 g de sucre
- de l'huile
- une pincée de levure
- de la cannelle en poudre

Mélangez le sucre, la farine et la levure. Rajoutez petit à petit de l'huile jusqu'à ce que tout cela se conglomère entre vos mains. Vous devez alors pouvoir former de petites boules de la taille d'une noix. Déposez-les sur une plaque en les aplatissant très légèrement. Mettez-les dans un four préchauffé, chaleur moyenne. Ils vont légèrement se fissurer à la cuisson, il sera alors temps d'arrêter le four. Ils doivent restés blonds voire blancs (sinon vous risquez de perdre vos dents dessus). Une fois sortis du four, saupoudrez-les généreusement de cannelle.
Pour ceux qui ne connaissent pas, ce gâteau peut surprendre, il est très farineux. J'en suis dingue mais on aime ou on déteste. Il assèche pas mal la bouche donc prévoir un bon thé ou une corbeille de fruits pas loin.



L'autre pâtisserie du jour, c'est celle à base d'amandes avec les fruits confits dessus. Encore une fois, c'est très simple à faire.
Mélangez grosso modo 100g de sucre en poudre, 100g de poudre d'amandes et un blanc d’œuf. Si l'ensemble vous semble trop liquide, rajoutez un peu de poudre d'amandes et de sucre.
Ma mère place le mélange dans une douille pour former de jolies petites formes sur une plaque, rehaussées d'une demi cerise ou d'un morceau d'orange confite au sommet.


Moi, je suis une grosse feignante donc je me contente de former de petites boules rondes avec mes mains. Je place la demi cerise, je mets au four (chaleur moyenne) et je surveille. J'arrête quand elles deviennent légèrement aplaties et dorée (grosso modo une quinzaine de minutes je pense).
Je ne connais pas le nom de ces gâteaux mais vu la forme qu'ils prennent quand je les fais, je les appelle mes petits nichons. Allez savoir pourquoi...


Pour les zlabias, j'ai beau m'émerveiller devant leur couleur et leur joli reflet, je ne connais pas la recette pour les faire mais je connais une très bonne adresse. Amis clermontois ou de passage, je vous conseille La Méditerranée au 60 rue du Port. Je ne connais rien de plus réconfortant qu'un détour par là-bas les jours de grand froid.


 Tout cela, on est bien d'accord, c'est pas ce qu'il y a de plus léger.


C'est pour ça que c'est bien d'accompagner tout ça d'un peu de fruits (on se donne bonne conscience comme on peut ^^). 2 mangues, 4 pommes, un fond d'eau, un peu de sucre et le tout dans la cocotte sous pression pendant 15 minutes et vous voilà avec une délicieuse compote pomme-mangue.


Dernier petit délice du jour : les tuiles aux amandes.


Mélangez 25 g de beurre fondu avec 150 g de sucre en poudre, 25 g de farine, 30 g de poudre d'amandes, 150 g d'amandes effilées, une pincée de sel et 3 blancs d’œufs battus grossièrement à la fourchette. Placez ce mélange sous forme de petites tuiles peu épaisses et très espacées sur une plaque. Mettez au four environ 15 minutes. Arrêtez le four quand le pourtour des tuiles devient doré.


Si vous êtes attentifs, vous avez repéré qu'un jaune a été laissé de côté pour la fabrication des "petits nichons" et que là, trois restent sur le carreau à côté des tuiles aux amandes.
Quatre jaunes d’œuf, c'est pile poil ce qu'il faut pour faire un demi litre de crème anglaise.

Ça serait tellement dommage de gâcher ça, sacrifions nous et faisons un peu de crème anglaise.
Faites chauffer 1/2 litre de lait sucré avec 50 g de sucre en poudre. Dans un saladier, placez vos 4 jaunes d’œuf et versez le lait sucré bouilli dessus petit à petit en remuant. Replacez ce mélange sur le feu, très doux et laissez épaissir un peu en remuant sans cesse.
C'est prêt, vous avez fini et vous pouvez lâcher les fourneaux et sortir chasser les oiseaux dans les ruelles clermontoises.


La nuit est passée, vous êtes épuisés d'avoir poursuivi d'étranges oiseaux, vous avez besoin de reprendre des forces : vous gagnez le droit d'avoir un petit-déj de champion! (Oui, je suis très forte pour me trouver des tas d'excuses pour céder à la gourmandise ^^)  

Tuiles aux amandes, compote pomme-mangue et crème anglaise.



Ces derniers jours, j'ai pas mal profité de la vie clermontoise.
Trainer du côté du marché de Noël de Clermont... 


...et aussi du côté de celui de Lotro.


J'avais prévu de passer mon Noël à buter du zombi comme une bienheureuse mais les pirates m'ayant privé de PSN, j'ai donc changé mes plans et je me suis rabattue sur les Terres du Milieu. Je recharge les batteries, je bouquine le dernier tome de l'intégrale de Game Of Throne (et je manque de me casser le nez à chaque fois que je m'endors et qu'il me tombe sur le coin du museau).
Je popote, je tricote, je bricole bref je prépare l'année à venir...
 

Du pied de mes beaux volcans d'Auvergne, je vous souhaite à tous une belle fin d'année



8 commentaires:

  1. Quelle gourmande! Va falloir grimper sur les volcans l'année prochaine! Belle fin d'année à vous. Chez moi, ça va être très calme avec la tête pleine de souvenirs de ce Noël bien chaleureux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais des réserves pour affronter la rudesse de l'hiver auvergnat :)

      Supprimer
  2. Moi aussi je veux faire des petits nichons!
    Merci pour toutes ces recettes, t'as un contrat avec des salles de sport pour qu'elles fassent exploser les taux d'inscriptions après les fêtes? :)
    Gros bisous et bonne fin d'année!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince! mon plan machiavélique a été percé à jour ;)

      Supprimer
  3. Olalala ! J'ai raté le p'tit-déj, mais tu crois que si je pars maintenant, je peux arriver à l'heure du goûter ? :) J'adore tous ces petits gâteaux... je ne connais pas les premiers, donc y'a-plu-ka ! Très belles fin et début d'année !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les premiers sont particuliers. Je crois que quand on en a pas mangé dans son enfance on a du mal à s'y faire. Il faut du temps pour s'habituer à cette consistance farineuse atypique.

      Supprimer
  4. Alors ok, j'ai parcouru encore que quelques articles. ET J'ADORE! <3 Tes mosaïques sont si contemporaines *-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mercii, ton commentaire me fait super plaisir! :)

      Supprimer

=^.^= Oooh chic, chic, chic! on va me laisser un petit mot!

(Si vous n'avez pas de blog , que vous publiez sous le statut "anonyme", pensez à signer avec un petit prénom ou un pseudo. C'est tellement plus agréable de savoir à qui je m'adresse)