03/11/2014

Sally, toute de mosaïque vêtue.


L'époque de l'année est idéale pour vous présenter ma deuxième grande mosaïque réalisée en 2010. C'est le tableau le plus grand que j'ai réalisé à ce jour. Elle mesure 93x42 cm. Toute en émaux de Briare, ma matière préférée. 
Elle représente Sally, la jolie poupée de chiffon du film L'étrange Noël de Mister jack.


Tailler une planche de bois à la forme des pierres tombales dans l'univers Burtonien 
et par sa forme, accentuer l'impression d'emprisonnement de Sally dans sa tour.


Des barreaux biscornus et un ciel étoilé qui apporte une faible lueur dans la pièce.


J'ai placé de petits miroirs pour les étoiles, les mandibules des araignées, les yeux et les griffes des chats.


Ça attrape directement l'oeil, on voit tout de suite ces détails quand on passe devant la mosaïque. L'espoir et le rêve donnés par l'étoile qui brille dans le ciel. Le danger des araignées, comme des idées noires qui guettent. L’espièglerie des chats.




Pour le chat, je me suis directement inspirée de la bouille de ma bestiole et de son cou à rallonge quand il entend un bruit qui l'inquiète et le sort de sa sieste (bon mais là, sur la photo, il est juste grognon de se faire piquer la vedette par d'autres chats...).


Chaussettes rayées et spirales dans le tabouret. C'est en faisant cette mosaïque que j'ai eu envie de faire le portrait de Tim Burton que vous avez déjà vu. C'est souvent comme ça d'ailleurs, une mosaïque en appelle une autre.


Le patchwork de sa robe, c'était un délice à faire.
Cure-dent obligatoire par contre pour bouger toutes ces petites pièces.



Douceur et mélancolie, c'était ce que je voulais que l'on lise dans le regard de Sally.


Calme et rêveuse.


Voilà, Halloween, c'est fini. Adieu, joli moi d'octobre plein de sorcières, de squelettes, d'épouvantails et de citrouilles souriantes. En vérité, je l'avoue, ils ne disparaissent jamais vraiment de mon décor et de mon atelier... Je pourrais très bien vivre à Halloween Town et préparer cette fête toute l'année (pour tout vous dire, j'ai déjà quelques idées pour 2015). Nulle phrase ne me va aussi bien que la phrase du maire dans l'étrange Noël de Mister Jack :


C'est vrai ça, plus que 365 jours avant le prochain Halloween. Zou, au boulot!!

34 commentaires:

  1. Waaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa....
    *raccroche sa machoire*
    C'est combien l'entrée de ta maison? Non parce que bon, je pense que j'y perdrais moins mes sous que dans certains musées ! Rhooo, c'est bôoooooooooo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiiiiii :)
      Disons que c'est pas la même ambiance que dans un musée, surtout en ce moment. Se prendre pour un lutin du père noël, ça met le foin dans ma pièce ^^

      Supprimer
  2. WOUAW!!! C'est magnifique ♥o♥! Tous ces détails... je suis scotchée derrière mon écran! J'allais te demander combien de temps cela a pris à réaliser avant de voir que tu y as déjà répondu dans l'article sur la mosaïque de Tim Burton ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiiii :)
      C'est difficile de savoir combien de temps exactement. J'pense que pour celle là, j'ai mis plus de temps que pour celle de Tim Burton parce qu'elle est plus grande et que je débutais en mosaïque donc je coupais pas toujours comme je voulais et en tout cas, pas aussi vite que maintenant.

      Supprimer
  3. Donner vie à un regard, à une position, quels défis ! et c'est réussi !
    Génial !!!

    RépondreSupprimer
  4. Elle est magnifique, la mosaïque, la demoiselle... Comment faites-vous pour la rendre si vivante? C'est magique. Le plus impressionnant étant le regard! Mais j'adore l'ensemble et tous les détails. Suite à un échange de courriels avec une autre blogueuse, je me suis dit que je ferais bien une ou deux citrouilles tous les ans avec des techniques différentes, autrement ce n'est pas drôle. Et là, j'ai moins de 365 jours avant le début de l'automne prochain :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me fait super plaisir votre commentaire parce qu'en général, je passe un temps fou sur les yeux de mes personnages en mosaïque, persuadée que c'est ce qui leur donne vie.
      C'est une super idée, cette famille de citrouille qui va s’agrandir!

      Supprimer
  5. C'est superbe! J'adore... C'est poétique, sensible, et quelle technique! Je reste scotchée... Encore, encore!

    RépondreSupprimer
  6. Forcément j'adore! Surtout le format original qui reflète bien l'univers du cinéaste.
    Et puis on est un peu à Halloween Town, on peut se régaler toute l'année avec les monstres :)
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que serait une année toute entière sans monstres franchement!
      Merci et bisous :)

      Supprimer
  7. MA-GNI-FI-QUE ! Tous ces détails, ces expressions... jusque dans le mouvement des tesselles... t'es trop forte ! Je l'adore celle-ci, encore plus que celle de Tim. C'est pas peu dire !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oooh merci, merci! : )
      Elle fait partie de mes mosaïques chouchou du coup, j'suis toute contente si tu craques aussi dessus :)

      Supprimer
  8. Elle est superbe! Je pense que c'est ma préférée! L'expression de Sally est parfaitement bien rendue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :) Elle se prêtait bien au jeu de la mosaïque avec ses bouts de tissus rapiécés.

      Supprimer
  9. salut!
    mais trop wouhaou de chez wouahou!!!!!!
    rho la vache!!! t'es vraiment trop forte! et en plus, tu te dis débutante sur celle-ci??!!! et beh!!
    pff, j'en reste scotché sur mes touches moi! vraiment splendide!!! magnifique, magique!
    que dire de plus? d'ailleurs, fais une visite groupée, je viens avec Ahooka moi aussi!!
    quelle merveille! à quand l'ouverture des commandes? je prends crédit rien que pour toi, pas de souci!!
    bisous bisous! priscilia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça, c'est du commentaire enthousiaste qui me cloue un sacré sourire aux lèvres!! :)
      Et oui, c'était mon deuxième grand tableau, avant il n'y avait eu que des dessous de plat. On progresse vite en mosaïque. Dès qu'on commence à comprendre comment se coupe les carreaux, plus rien ne nous arrête!! :)
      Quant à la visite groupée, en ce moment mon atelier ne vend pas du rêve. Ya des matériaux de tous les côtés. J'avoue avoir hâte que Noël passe pour mettre un peu d'ordre là dedans.
      Bisous et à bientôt :)

      Supprimer
  10. Pas mal pour une débutante! Je t'encourage à persévérer....
    ^^
    Je voulais laisser un com' un peu différent mais force est de constater que ce n'est pas facile.
    Cette œuvre est très impressionnante, à plusieurs titres. Ce qui me rend un peu triste c'est qu'elle clos le chapitre Halloween. Allez c'est pas grave dans 11 mois tu relances la machine à monstres....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hi hi merci :)
      Je vais donc persévérer avec bonheur! Et pour mes monstres, ne t'inquiètes pas, ça serait étonnant que yen ait quelques uns qui s'échappe de mon armoire ou du dessous de mon lit en cours d'année. Ils vont pas pouvoir attendre le prochain Halloween pour montrer leur museau :)

      Supprimer
  11. Ce qu'elle est belle! En plus, la mosaïque lui va tellement bien, ça renforce toutes les sutures de la jolie poupée rapiécée. Et l'expression du chat devant, tellement bien vu! Encore une fois, j'adore!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiiii :)
      Et c'est tout à fait ça, le côté rapiécé, ça appelait la mosaïque. Je ne pouvais pas résister à ça!

      Supprimer
  12. Tu as su capter l'esprit burtonien et en faire quelque chose de personnel, c'est super!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) ça me fait super plaisir de lire votre commentaire!

      Supprimer
  13. wahou, c'est magnifique, et quel boulot !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!! Beaucoup d'heures de travail mais quel plaisir :)

      Supprimer
  14. SUPERBE, un grand bravo!!!!!!!!!!!!!!!!! quel boulot!

    RépondreSupprimer

=^.^= Oooh chic, chic, chic! on va me laisser un petit mot!

(Si vous n'avez pas de blog , que vous publiez sous le statut "anonyme", pensez à signer avec un petit prénom ou un pseudo. C'est tellement plus agréable de savoir à qui je m'adresse)