18/09/2014

Pink Sand Monster : mon petit yarn-bombing pour le FITE 2014


Si vous m'avez un peu suivi cet été (ici et ), vous savez que le Festival International des Textiles Extraordinaires se prépare à grand pas sur les terres clermontoises. 
Pour en savoir plus sur le FITE, je vous envoie sur leur site, vous trouverez le programme des festivités, les animations.... Plein de belles choses et d'idées pour occuper votre temps libre si vous êtes dans la région.

Vous savez aussi que le café tricot de Clermont a été mis à contribution pour décorer  la ville et habiller les arbres, que la couleur dominante serait le rose et que j'avais choisi de me tenir en retrait. Trois raisons à cela : 
- j'avais participé à l'édition précédente (à voir ici et ) et je me souvenais bien du temps et de l'énergie que ça demandait. 
- j'avais envie de me consacrer à d'autres projets (dont une broderie que je vous montre tout bientôt)
- et tricoter des mètres de rose (couleur que je n'aime pas vraiment) me plombait le moral rien que d'y penser. 

Mais comme j'avais envie de faire partie de la fête, je suis partie inspecter les lieux à la recherche de petit mobilier urbain qui m'inspirerait. J'ai d'abord trouvé cette petite arche et j'ai immédiatement eu envie de la plonger dans un univers Burtonien.
On ne se refait pas!

 J'ai pris un peu du serpent des sables de Beetlejuice,



un peu de croquis, de sculptures, de fan art... 


Je l'ai mis aux couleurs du FITE et je me suis lâchée sur la crête pour que ce soit plus visuel!       


Je l'avais construit en plusieurs parties :
- le corps sur lequel étaient fixées les parties de la crête

- la mâchoire supérieure
- la mâchoire inférieure
- les deux yeux
et les 10 dents.Toutes ces parties devaient être cousues le jour même. Je dois dire que je ne savais pas trop si mes calculs allaient être les bons et si ça allait ressembler à ce que j'avais en tête. Je n'avais pas trop l'esprit tranquile.


J'ai eu de la visite pendant ma couture, à croire que la laine fluo attire les bestioles fluo.




Les dernières opérations dentaires effectuées, j'étais rassurée, il avait cette touche "Burton" que je voulais et il avait un air un peu barge qui m'éclatait! Bref, j'étais toute amoureuse de mon Pink Sand Monster




Le voir dévorer du métal toute la matinée, à force, ça m'a fichu les crocs. L'heure de la pause casse-croute en famille s'imposait. Direction le jardin Lecoq, les bras chargés de gâteaux.


Mon anniversaire tombant début septembre, une super copine m'a offert un livre sur les cake-pops. Un tour à Zodio plus tard, j'avais de quoi faire le glaçage, la déco, les moules, les bâtonnets. Ça me tentait depuis des années et je n'avais plus d'excuses pour ne pas me lancer.  
Par contre, disons le, j'ai galéré. J'ai pris quelques fou-rires dans ma cuisine devant mes epic fail. Bref, voilà mes tout premiers essais.



On va dire que je m'emploie à tomber dans tous les pièges possibles de la réalisation de ces gâteaux. Mais comme ça, après, je pourrai vous conseiller et vous dire tout ce qu'il ne faut pas faire ^^ 
Sur le lot, certains ont été réussis. Ce qui me laisse de l'espoir pour la suite. Un jour j'arriverai à faire les cake-pops délirants que j'ai en tête. Mais pour le moment, je vais continuer mes essais. J'ai trouvé plein de cobayes prêts à se sacrifier pour gommer mes erreurs d'un coup de dent! 


J'étais tombée lors de mes divagations sur le net sur du Urban Cross Stitch. J'avais vu de belles réalisations sur des grillages et quand j'ai vu ces bancs d'abris-bus, ils m'ont semblé être faits pour se prêter à ce jeu là. 


Les bancs n'avaient que 12 carrés en hauteur ce qui limitait grandement le champ des possibles au niveau des motifs. J'ai dû faire une croix sur quelques projets (sans mauvais jeu de mot). J'ai préparé mes petites grilles sur KG Chart LE for Cross Stitch, petit logiciel gratuit que je trouve fort utile. Une fois sur place, j'ai revu mes ambitions à la baisse.


En effet, quand j'ai mis mon plan à exécution, je me suis rendu compte que j'avais complètement mésestimé le temps que ça allait prendre. Dieu que c'est long le point de croix!!.. et puis là, il me fallait sauter sur le banc dès qu'il était libre entre deux bus et avancer autant que possible. Il n'était pas question de perdre du temps, ni de déranger les usagers. Du coup ma mère me préparait mes aiguillées de fil, ma sœur m'aidait à compter les points en parfait co-pilote "alors attention tu fais 5 en diagonale puis 2 à droite puis tu traces tout droit pendant 3 points".


J'ai brodé les grilles qui me plaisaient le plus. Celles qui m'auraient fait sourire si j'étais tombée dessus en attendant mon bus et celles qui apportaient un peu de douceur.
Je tenais à l'idée du One-up, tu t'assoies deux minutes, tu gagnes une vie. Un peu dans l'idée d'un Mars et ça repart.


 Les broderies sont présentes que depuis une petite semaine et elles ont déjà de bonnes marques d'usure. 
C'est le jeu du Yarn Bombing, le jeu de l'éphémère.


Malgré tout, je préfère laisser mes réalisations à portée de regard d'enfant et à portée de main. Déjà parce qu'en général, ce sont les enfants qui voient les choses de loin et qui traînent les parents par le bras pour voir de plus près. Les adultes, c'est bien connu, c'est toujours pressés et ça regarde pas vraiment ce qui les entoure.
J'aime bien aussi le fait que les gens puissent voir les détails sans se tordre le cou. Je préfère que les choses vivent et s'abîment.
Je me suis amusée à les créer, libre aux gens de s'en emparer. Ça m'éclate de voir les gamins jouer avec, les gens les prendre en photo avec leur portable, faire des selfies... Franchement c'est un grand kiffe de savoir que ça rentre un peu dans leur vie, que ça se transforme en moment de jeu.


L'installation, c'est aussi l'occasion de parler avec les passants. Ce sont des bons moments plein d'ondes positives et mon hybride de serpent vu par les enfants, ça donne :  
Un serpent. Un lézard. Un monstre. Un hippocampe.
Un dinosaure qui n'a pas assez mangé! 

 
Ceux qui sont soucieux des détails et à qui ont la fait pas me diront : "mais alors tous ces ronds roses, ils ont servi à quoi?".
Ça arrive, ça arrive.
Dans mon prochain article, je vais me faire une joie de vous dévoiler les arbres tricotés par l'équipe du café tricot.
Les filles m'ont impressionnée par leurs idées, leurs réalisations poétiques, belles et drôles. Je suis sûre que vous allez adorer!
Dans les jours à venir, j'espère aussi vous montrer l'installation des ronds roses et quelques instantanés de la vie du FITE. Je compte bien profiter de l'événement à fond et vous le faire partager.

Amoureux de Yarn Bombing et de fil en tout genre, restez dans les parages!! :)






30 commentaires:

  1. Waouuuw, j'en veux un chez moiiiiiiiiiiiiii !! Bon ok, il me manque l'arche en métal... J'adore les broderies aussi,...Si j'habitais un peu moins loin j'passerais faire un tour pour voir ça en vrai, c'est sûr !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) promis jvais faire tellement de photos que ça sera comme si tu y étais!

      Supprimer
  2. Projet très sympa et ta participation : whaou !!! Moi aussi j'aimerais voir "en vrai" :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) ma participation est tellement toute petite par rapport au travail de fou des nénettes. J'ai vraiment hâte de vous les faire découvrir!

      Supprimer
  3. Dommage que mes vacances m'emmènent en Alsace et pas du côté de Clermont-Ferrand. Le serpent et les croix, c'est GEANT!!! Les voir en vrai serait le rêve! Bravo...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'vais essayer de vous faire profiter au mieux de l'événement à distance alors. Bonnes vacances à vous :)

      Supprimer
  4. Le moins que l'on puisse dire c'est que tu as été bien inspirée.
    Quelle chouette idée, tu t'es totalement appropriée le support. C'est super original.
    Et puis un peu de Beetlejuice + du rose, je suis fan!
    En ce qui concerne tes essais en cake-pops, tu es plus que modeste, je ne les ai certes pas goûtés mais ils ont une super allure. Et en plus je découvre l'urban cross stitch......
    What else? ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Niveau allure, parfois ya pas assez de glaçage, parfois le chocolat était trop coulant... ça va mais je peux faire pas mal de progrès encore. Niveau goût par contre c'est pas mal, faut imaginer une madeleine recouverte de glaçage pour te faire une idée.
      Ravie de te faire découvrir l'urban cross stitch! :)
      Et merci! J'ai fait un truc qui me faisait tripper et j'suis ravie de voir que ça plaît :)

      Supprimer
  5. Ooooooooh! J'ADORE ! C'est tellement beau et tellement insolite et tellement waaaaah! *O*
    Bravo bravoooo!

    RépondreSupprimer
  6. splendide!!!
    tes petites croix m'ont amené direct sur google map vérifier mes bancs de bus, mais malheureusement ils sont pleins! tant pis, je regarderais mieux toute la semaine pour en trouver au moins un à trous!!
    ton serpent est d'enfer, franchement j'adorerais le croiser celui-là!!
    mais en même temps, sur Aix, les gens sont trop cons, il y a beaucoup de petites racailles, et je crains très fortement qu'une quelconque déco ne tiennent même pas la nuit!
    peut-être que j'essaierais dans mon petite village, j'ai quelques barrières devant la fenêtre....
    merci beaucoup pour les futurs reportages, j'ai vraiment trop trop hâte!!!
    bisous!
    priscilia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sens que tu vas guetter banc, grillage, barrière en quête de yarn bombing et de cross stitch à faire toi :)
      Je te sens pleine d'inspiration.
      Lors de la précédente édition, il y avait eu quelques vols (dont la tête de vache) mais grosso modo les gens se conduisent bien mieux que ce que j'avais pensé a priori. Puis une fois bien cousue ça bouge pas.
      Le point de croix sur les bancs souffre surtout les mille popotins qui se posent dessus tous les jours.
      Et pour la suite du reportage, j'y travaille, j'y travaille :)
      A bientôt, biz

      Supprimer
  7. Claire, je me lance, je t'aime! Je suis trop fan!
    Le serpent Beetlejuice est juste une tuerie! Et le petit space invader aussi!
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ooOOh t'es trop gentille <3
      et je suis comme une gamine quand je vois que ça vous plaît ce que j'ai imaginé et créé dans mon coin :)
      Mille mercis et gros bisous!!

      Supprimer
  8. Génial ! J'adore ! J'adore ton serpent-lézard-dino burtonien parce qu'il est plutôt spectaculaire. J'adore l'idée des abribus et j'aimerai tant retrouver la même chose par chez moi. J'adore ! C'est génial !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Spectaculaiiire, spectaculaiiiire! (pardon, j'ai eu une montée de chansons de Moulin Rouge là ^^)
      Merci :)

      Supprimer
  9. Vraiment énorme !! J'adore c'est magnifique et toujours aussi bien raconté ! Vous devez être un jolie collectif avec le Café Tricot !
    Oui le point de croix c'est carrément Long ! Tu as fait tout ça en un jour c'est trop fort ! Vivement la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, un très joli collectif. Parfois je déplore un peu le fait que le FITE et ses projets bouffe un peu le café tricot et le côté détente et parlotte autour d'un thé. Mais c'est vrai qu'en voyant le résultat on se dit que ça vaut le coup.
      Je travaille à trier toutes les photos, j'espère vous montrer ça lundi.
      Merci en tout cas! :)

      Supprimer
  10. Ah ah c'est vraiment génial ! Que d'imagination !!

    RépondreSupprimer
  11. Nyuh ! Tu me donne envie d'aller couvrir les rues de Saint Dié avec du tricot *o*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de te donner envie! y'a plus qu'à te lancer maintenant :)
      (mais je conçois que c'est beaucoup plus simple à faire au milieu d'un collectif que toute seule avec son tricot)

      Supprimer
    2. J'avoue, j'aurais l'air fine au beau milieu de la rue toute seule avec mon tricot x)

      Supprimer
    3. Voilà ^^ ou alors il faut te la jouer commando by night, cagoule ou tenue de ninja :)

      Supprimer

=^.^= Oooh chic, chic, chic! on va me laisser un petit mot!

(Si vous n'avez pas de blog , que vous publiez sous le statut "anonyme", pensez à signer avec un petit prénom ou un pseudo. C'est tellement plus agréable de savoir à qui je m'adresse)