11/08/2014

[DIY] ou comment amuser des enfants avec 3 fois rien en rase campagne.


Pour commencer, partez à la recherche d'une belle branche avec une fourche qui sera la base de votre fronde (notez que déjà, ça occupera vos bambins une petite partie de l'après-midi et que c'est plus motivant pour eux de partir en quête de l'arme ultime et de fouiner dans tous les fourrés que d'aller juste "marcher dans la campagne").
Une fois que vous avez trouvé le morceau de bois parfait, le plus gros du travail est fait.
Ma fronde, elle a traversé les années sans dommage et j'avais juste enlevé l'écorce pour avoir un aspect plus lisse, plus joli et tout doux mais ça, c'est pas forcément nécessaire. C'est selon l'envie.
Ce qu'il faut impérativement c'est : 

- de l'élastique assez fin mais avec une tension assez forte 
- un morceau de tissu rigide (cuir, toile..)


Déjà, rien qu'avec l'élastique, vous pouvez amuser votre chat une bonne demi heure...


Pour le morceau de tissu rigide, ma mère à l'époque avait récupéré l'étiquette d'un vieux jean et ça aussi, ça traverse bien les âges. En fait pour restaurer la fronde de ma jeunesse (j'aime bien le double sens de cette phrase), j'ai juste dû changer l'élastique.
Il vous reste à percer deux petits trous. Au mieux vous avez une perforatrice, au pire un clou, un marteau et le tour et joué.


Glissez les deux morceaux d'élastique et serrez bien le nœud. Faites une petite marque avec un feutre à environ 10 cm à partir de l'étiquette sur votre élastique. Il faut que les deux longueurs d'élastique soient de la même longueur pour viser droit, ça va de soi. Nouez ensuite à l'endroit de la marque, serrez fort et faites plusieurs nœuds. Ça doit pouvoir supporter la tension du tir. 

Vous voilà parés pour jouer à l'Indien!


Après une fronde reste un fronde! Potentiellement, ça peut être dangereux. Je ne suis pas pour élever les enfants dans du coton sinon on passe à côté de choses drôlement sympas mais avant de mettre cet objet dans les mains de vos bambins
- expliquez leur bien de ne pas faire n'importe quoi avec
- posez vos règles 
- surveillez-les 
bref, l'éducation quoi ^^

Le but n'étant pas de caillasser sa petite sœur ou de traumatiser le chien du voisin, mieux vaut trouver le projectile adéquat pour éviter tout souci. Dans mon appartement, je lance des boulettes de papier en l'air et ça éclate mon chat (comme dirait mon homme "vous avez rien de mieux à faire tous les deux?", ben non, c'est les vacances! ^^)
La boulette de papier journal constitue donc un projectile idéal, facile à trouver, dans l'esprit total récup' et surtout qui ne risque pas d'engendrer pleurs et bobos.
Une petite balle toute molle et une fronde peuvent aussi améliorer et corser une partie de chamboul'tou.


Mais si d'aventure vous allez vous promener sur les chemins de campagne, laissez moi vous parler de la bardane, plante ô combien merveilleuse!


De grandes feuilles douces, de jolies fleurs violettes toutes rondes... mais le mieux, c'est de vous laisser vous imprégner des photos que j'ai prises pour pouvoir les reconnaître au premier coup d’œil. Si la fleur peut être confondue par les non-initiés avec le chardon, pas la feuille donc gardez bien la forme de la feuille en tête.


On la trouve souvent le long des routes, au bord des champs. Elle peut être assez grande et monter jusqu'à la hauteur de votre taille.


La plante est à l'origine de l'invention du velcro et pour cause, lancez-la sur un vêtement elle s'y attachera immédiatement, même à la verticale! (en témoigne la photo des bardanes accrochées au dos d'un tee-shirt). Alors petite mise en garde, elle s'accroche aussi à merveille dans les cheveux mais je vous assure que malgré l'usage abusif que j'ai pu en faire dans ma jeunesse, je n'ai jamais eu à me raser ou me tondre la chevelure.
(au pire la coupe à la Rihanna est encore un peu à la mode, profitez en ^^)


Une fois récoltée, elle se conserve assez longtemps. Séchée ou fraîchement cueillie, elle s’agrippe tout aussi bien. Mon père, dans sa jeunesse, plantait une plume dedans et s'en servait comme d'une fléchette. Sans plume et avec la fronde, c'est pas mal non plus.
Vous pouvez vous fabriquer une cible sur un vieux morceau de tissu ou organiser une grande bataille. Ça reste accroché, on peut compter les points.

Bref, la bardane, c'est un peu le laser-game et le paint-ball version écolo et rurale :)

Si l'esprit de cet article vous a plu, je me dois de vous conseiller deux livres.


Tout d'abord, "Copain des bois" : la véritable bible de mon enfance. 
C'est simple, il y a tout dedans. Apprendre à reconnaître les fleurs, les oiseaux, les poissons, les insectes. Comment se construire une cabane, un arc, comment cuisiner en pleine nature, comment teindre naturellement un vêtement, fabriquer un radeau... Plein de connaissances à engranger et d'activités à tester.
Tout pour qu'un enfant apprivoise la campagne, bref un indispensable régulièrement ré-édité. 

Le second "Les plantes qui puent, qui pètent et qui piquent", je l'ai découvert il y a quelques années. Son titre m'a aimanté. Si comme moi, vous trouvez les herbiers souvent trop sérieux, trop scolaires et pas attractifs pour deux sous pour des enfants, ce livre est ce qu'il vous faut. 


Rempli d'illustrations rigolotes et d'anecdotes croustillantes, je trouve que c'est un bon médiateur pour faire découvrir la nature à nos sales gosses.
On apprend toujours mieux en s'amusant. Même s'il est drôle, ce livre n'oublie pas d'être très sérieux, d'offrir des illustrations très réalistes et de précieux renseignements.


Mais, mais, aucun de ces livres (dans mes éditions en tout cas) ne mentionne la bardane! un vrai scandale je vous dis...
Il me fallait donc réparer cette cruelle injustice en venant la présenter sur mon petit blog.
Et comme l'été n'est pas encore fini, je reviens tout bientôt avec une autre activité de ce genre. 


PS : tout ce qui est présenté comme pouvant occuper des enfants dans cet article fonctionne aussi à merveille pour des adultes ayant gardé une bonne capacité à s'amuser.

14 commentaires:

  1. On voit que la branche est bien patinée par les années, elle est superbe! J'adore le titre du livre sur les plantes :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oooh que oui, elle a vécu et plus les années passent, plus je lui trouve du charme :)

      Supprimer
  2. L'éclate rien qu'a lire ton article (comme à chaque fois !) Je retiens le coup de la barbane ! Merci pour cette super culture G !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'ai cet effet là alors jsuis contente comme tout. Tu penseras à moi quand tu sera recouverte de bardane de la tête au pieds :)
      merci à toi, biz

      Supprimer
  3. Super idée ! Je ne suis pas à la campagne, mais j'ai un chat... je peux me faire une fronde si j'ai bien compris ?! Qu'est-ce qu'elle est jolie la tienne ! Avec la tête d'indien, on ne pouvait pas mieux trouver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui même en ville, ya moyen de se bricoler ça (surtout qu'avec les orages en ce moment, on trouve facilement des branches sur les trottoirs ^^)
      Et oui, l'indien tombait à pic :)

      Supprimer
  4. J'adore la bardane aussi! ça me rappelle quand j'étais petite, c'est sûr que maintenant en habitant en ville c'est moins rigolo...
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça, un plaisir régressif :)
      bisous

      Supprimer
  5. je retombe en enfance !!
    copains des bois : une bible !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument!! :)
      Je me rends compte quand j'en parle autour de moi que ce livre est culte pour pas mal de gens.

      Supprimer
  6. Les meilleurs jeux sont ceux que l'on se fabrique... Que l'on soit enfant ou adulte ! Très joli article qui me fait découvrir ton blog. M'en vais en visiter un peu plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord :)
      Merci beaucoup et à bientôt!

      Supprimer
  7. Quelles bonnes idées ! J'aime beaucoup !!

    RépondreSupprimer

=^.^= Oooh chic, chic, chic! on va me laisser un petit mot!

(Si vous n'avez pas de blog , que vous publiez sous le statut "anonyme", pensez à signer avec un petit prénom ou un pseudo. C'est tellement plus agréable de savoir à qui je m'adresse)