12/05/2016

[DIY] Organiser son stock de laine.

Que ce soit bien clair : non, mon atelier n'est pas un endroit lumineux et magnifiquement bien rangé comme on peut en voir sur les blogs ou Pinterest. 


On est d'accord, tout ça, ça envoie du rêve mais dans la réalité, c'est un peu difficile à mettre en place. (D'abord, des ateliers aussi bien rangés, toutes les créatives le savent, ça n'existe pas ! Pour moi, c'est du mytho-pipeau ^^ ) 

L'avantage de ce style de rangement qui a la côte chez les blogueuses, c'est que ça donne envie de créer mais pour moi, le gros inconvénient c'est que pelotes ou tissus ne sont pas du tout protégés. Le soleil abîme les couleurs, la poussière se loge partout et ça peut vite devenir un paradis pour les mites. 

J'ai la chance d'avoir à ma disposition une pièce de 9 mètres carrés dédiée à la création et à mon travail. Je ne suis pas installée dans le salon et je ne dois pas ranger mon travail en cours à chaque repas ou à chaque fois que quelqu'un débarque à la maison. Mais voilà, 9 mètres carrés pour caser toutes mes passions, autant vous dire que c'est tendu :
30 kilos de mosaïque, des mètres cubes de laine et de tissu, des BD, des livres, des catalogues Phildar, des figurines de geek, des bouquins de psycho et d'art-thérapie, mes cours de fac, des stocks de bois, de cailloux, de pâte fimo, de rubans, de paillettes, de boutons, des sacs de ciment, des outils, une perceuse, une machine à coudre, une planche à repasser, des perles en bois, des perles de rocaille, des pains de pâte fimo, du fil de fer de différent calibre, mes dessins, mes créations, mes déguisements, mes en-cours, mes guitares, ma flûte traversière, mon ukulélé, mes partitions, j'en passe et des meilleurs... et bien sûr, un chat qui traîne au milieu...


Ces ateliers qui en jettent comme sur les photos ci-dessus, c'est possible que si on a beaucoup de place ou une seule et grande passion : que le tricot, que la couture, que la fimo etc...
Touche-à-tout comme je suis, s'il me prenait l'envie de tout étaler à vue, il me faudrait je pense au minimum un hangar. Heureusement, j'ai beaucoup pratiqué Tetris dans ma jeunesse donc l'empilage, le rangement et l'organisation, c'est mon truc ;)
Je vais essayer de partager avec vous quelques unes de mes astuces au cours de quelques articles par-ci par-là.

J'ai toute une petite collection de pelotes orphelines. Vous savez ces pelotes qu'il vous reste en fin de projet, celle qu'un ami vous a offert, celles récupérées de la grand-mère d'un-tel... toutes celles qu'on garde pour les mini-projets, au cas où...
Jusqu'à présent, elles étaient rangées par teintes dans des sacs plastiques, regroupés dans une housse glissée sous mon canapé. C'était pratique mais pas du tout esthétique. En plus, quand j'ouvrais mes sacs un à un à la recherche de la bonne couleur, le bruissement du plastique alertait systématiquement mon félin qui arrivait alors à vive-allure : "des sacs ! des sacs ! des sacs ! des pelotes ! des pelotes ! des pelotes !". Alors si l'envie me prenait d'attaquer un nouveau projet la nuit, entre les bruits de sacs plastiques et les miaou du chat, niveau discrétion nocturne, on pouvait faire mieux ;)


Bref, j'en pouvais plus de ces sacs, j'ai décidé de les remplacer par des sacs en tissu dont la couleur correspondrait aux couleurs des pelotes rangées à l'intérieur. Je n'ai pas fait de frais, j'ai utilisé des tissus de récup' : des restes de tissu de doublure, des tissus donnés par des mères de copines un jour de grand rangement, des anciens drap housse à mes grands-parents... J'ai donc fait d'une pierre deux coups : j'ai rangé mes pelotes en déstockant un peu mes tissus. 

Le but n'étant pas de faire de la haute couture mais de faire rapidement des sacs, simples et pratiques, accessibles à des couturières débutantes. La marche à suivre : la voici !


Coupez un grand rectangle de tissu. Adaptez la dimension de votre futur sac au stock de laine que vous avez. Pliez-le en deux et cousez les deux longueurs à 1 cm du bord en points droits. Surfilez ensuite les deux bords pour éviter que le tissu s'effiloche.
Si comme moi, vous avez coupé un bord sur la lisière (côté gauche de la photo), vous vous épargnez une couture de surfilage.


Surfilez ensuite le haut de votre sac en en profitant pour écraser vos deux coutures en les prenant dans le point de bourdon.


Trouvez ensuite un lien à passer dans le haut de votre sac. Cela peut être un ruban, un cordon de cuir, une queue de rat achetée en mercerie ou tout simplement un ancien lacet de chaussure... bref, ayez le réflexe malin de la récup'.


Dessinez au crayon de papier ou à la craie de tailleur deux petits rectangles dans un coin en haut de votre sac. Comme vous le voyez, je ne me suis pas particulièrement appliquée, ça sert juste à me guider. L'essentiel c'est que ce soit suffisamment large pour laisser passer le cordon. 

Réglez votre machine à coudre sur un point de bourdon très fin et serré et faites le tour de vos rectangles. 


Avec une paire de petits ciseaux pointus, évidez vos deux rectangles grisés.


Formez l'ourlet avec des épingles. Pensez bien à vérifier que votre couture passe sous les deux rectangles évidés.


Il vous reste à piquer votre ourlet à la machine.


Piquez une épingle à nourrice dans votre cordon/lacet. Passez-la par un des trous, faites-lui faire le tour de votre sac pour la faire ressortir de l'autre côté.


Nouez ensemble les deux extrémités, rassemblez les pelotes que vous souhaitez mettre dans votre sac. Moi c'était tout mon petit stock de coton blanc, de différentes épaisseurs.


Serrez, c'est fait !


Bien fermées, les pelotes ne risquent pas de se faire la malle et de se mélanger avec d'autres. Il ne reste plus qu'à faire la même chose avec les différents coloris.

Un sac rouge-orangé pour ranger toutes les petites pelotes de la même teinte.


C'est un plaisir de les ouvrir et de découvrir tous ses dégradés de rose rangés au même endroit. Rien à voir niveau esthétique avec mes précédents sacs !


Parfois, j'ai aussi fait des rassemblements de pelote par qualité de laine (tous mes fils Charly, Karisma, Alpaga ou Lambswool...) ou encore tous mes petits cotons qui se crochètent en 3 pour mes futurs amigurumis.
Fonctionner comme ça, ça permet de se rendre compte qu'on a de quoi faire un bonnet rayé ou en jacquard avec différentes pelotes du même fil ou une petite layette, un petit doudou.


Tous ces sacs sont repartis dans leur housse en plastique, sous mon clic-clac de l'atelier, bien à l'abri des agressions extérieures. Quand je cherche une pelote de laine ou de coton maintenant, plus besoin d'ouvrir tous les sacs, de fouiner, je me dirige directement vers le sac de la bonne couleur. En deux-deux, j'ai trouvé la pelote qu'il me fallait et je peux attaquer mon ouvrage (et le tout sans alerter le fauve).


On a tous notre organisation, notre façon de ranger notre espace, de travailler qui nous est propre mais je me suis décidée à partager ça avec vous, si ça peut en inspirer quelques uns ou unes et vous aider à vous y retrouver dans vos pelotes, j'en serai ravie :) 


24 commentaires:

  1. Super mimi comme idée! Moi je vis (à 2) dans une grande pièce. D'un côté c'est bien parce que pour la surface, ça donne une impression d'espace, mais de l'autre je n'ai effectivement pas de coin dédié aux créations.
    J'ai les fameuses étagères d'Ikea dans lesquelles tu peux mettre des casiers en tissu que je trouve assez pratiques pour entreposer les pelotes (pour les pelotes orphelines, j'ai des petits sachets qui regroupent les fils de même types et je m'oblige faire un projet avec entre chaque gros projet pour essayer de les limiter). Bien évidemment, ça déborde un peu (mais ça va, ça se limite à une dizaine de pelotes en dehors. Le tissu, c'est une autre paire de manches. Même type de meuble. A la base, je les classe par épaisseur (tissus hiver/tissus été/tissus extensibles) et par couleur. Mais là, ça déborde et j'ai 2 cartons en stand by que je vide à mesure que j'arrive à vider mes étagères. Et puis, y'a l'inévitable casier à chutes, que j'essaie d'utiliser sur des petits projets, mais lui aussi se remplit plus vite qu'il ne se vide... Alors oui, les ateliers de rêve, ça me mets des étoiles dans les yeux, mais il va falloir un jour que je vois la vérité en face: il faut que j'arrête d'acheter plus de matos que je ne peux en stocker...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrêter d'acheter du matos... c'est donc ça le secret ! ;)

      Supprimer
  2. Super idée tes sacs par couleur!

    C'est pareil pour moi, quand je vois les photos d'ateliers bien rangés ça me laisse mi-rêveuse mi-dubitative...
    Chez moi, la laine est protégée dans des bacs en plastique, le tout enfermé dans un placard (aucune mite ne passera mouahahah).
    Pour les pelotes qui sont "sans boîte fermée" fixes, je les ai enfermées dans des sacs congélo zippés (oui, pour le glamour on repassera^^).
    J'ai pas de chat, pas d'enfant, un chéri et une maison... autant le dire tout de suite, je me suis étalée dans plusieurs pièces :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. olala, si j'avais pas de garde-fou, j'imagine même pas l'état de ma maison !! lool
      J'ai aussi utilisé les sacs congélo pour stocker les pelotes de récup' destinées au Yarn Bombing, c'est pas glam mais c'est super pratique en effet.

      Supprimer
  3. Quelle bonne idée! Moi mes laines sont dans des paniers!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! C'était aussi le cas à l'origine mais la quantité de laine a augmenté plus vite que la quantité de paniers. Phénomène étrange... ;)

      Supprimer
  4. Très bonne idée et c'est plus beau que les sacs en plastique. Moi, les trucs à stocker, ce sont les tissus et comme vous, je ne comprends pas celles qui les laissent à la lumière. J'ai beaucoup de boites, le plus souvent de la couleur des tissus qui sont dedans et autrement, une étiquette sur la boite. Plus toutes les boites "à projets", mes paniers, les piles de tissus pas rangés... Grands ateliers pour moi, un dans chaque maison, souvent assez bien rangés mais quel bonheur de déballer mes tissus, donc...:-) Bon week-end au chaud!

    RépondreSupprimer
  5. J'adore l'idée!! Le rangement esthétique (ben oui,c'est simple mais joli toutes ces couleurs!!), l'option récup' et destockage, et le côté archi fonctionnel participent grandement à ce coup de cœur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, jsuis contente que ça te plaise ! Merci :)

      Supprimer
  6. Haha le bureau super bien ranger c clair ça n'existe pas!! En tout cas super idée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfaitement ça n'existe pas ! ça arrive que dans un coup de nerf, je décide de tout ranger mais le lendemain, j'ai attaqué un nouveau projet et c'est à nouveau le foin ;)

      Supprimer
  7. C'est marrant ton article ton après celui de Ahooka et de son élan de motivation pour ranger ses projets. Avec le tien lié on a le tri des projets et de la laine ! C'est top.
    L'idée des sacs pour tes pelotes c'est une super idée. On a pris un petit meuble dans mon salon où je range mes pelotes en dégradé. Le seul inconvénient quand le chat a un élan de folie sur l'arbre à chat mes pelotes vertes se retrouvent souvent au sol. Ou quand elle n'a pas ce qu'elle veut assez vite elle entreprend une réorganisation de mes pelotes. Je devrais essayer de mettre une protection en PVC pour qu'elle y touche plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les chats et les pelotes, une grande histoire d'amouuuur :)
      J'étais en train de rédiger mon article quand j'ai vu le sien, ça m'a fait marré, j'me suis dit : c'est le ménage de printemps chez tout le monde !

      Supprimer
  8. Mais c'est trop bien cette idée des sacs de couleur! Avoue que vous vous êtes mises d'accord avec Ahooka pour me faire ranger mon bordel laineux ;)
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! et oui !! on dirait qu'il y a un truc dans l'air qui nous pousse à faire un peu de rangement en ce moment ;)

      Supprimer
  9. oh la la j'admire ton organisation! moi c'est tout en vrac dans les tiroirs d'une commode, mais en fait je comprends totalement ton chat, des pelotes des pelotes des pelotes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. J'ai eu ma phase "en vrac dans le tiroir" mais je perdais du temps à fouiner là-dedans donc j'ai fini par m'organiser : moins de temps à fouiner, c'est plus de temps à tricoter ;)

      Supprimer
  10. Oh oui, les ateliers rangés sur Pinterest me font rêver ! Mais chez moi c'est le bordel ! Je ne retrouve rien. Si bien que je rachète tout plusieurs fois. Ce qui augmente mon bordel. Le serpent qui se mord la queue quoi ! La laine, c'est la cata ! Heureusement ma mamie aime me la démêler, ça l'occupe. Merci mamie ! Ton idée est bonne. Merci pour le tuto ! Il faut que je trouve du tissu à recycler et du temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour être honnête, ça m'est aussi arrivé de racheter des pelotes alors que j'avais de quoi faire mon mini projet avec ce que j'avais chez moi. C'est pour ça que j'ai fini par faire des sacs par qualité de laine (mes chouchoutes que j'achète souvent), pour éviter de me retrouver avec des doublons... je pourrais aussi mettre mon stock à jour sur Ravelry mais là j'avoue, c'est trop me demander ^^

      Supprimer
  11. Je n'aurais jamais pensé à faire des sacs colorés. On a plutôt tendance à les faire assortis les uns aux autres, et c'est beaucoup moins futé ! J'adopte ton idée parce que chercher la bonne couleur... c'est un vrai casse-tête chez moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de t'avoir un peu aidé à résoudre ton casse-tête ! et ça me rassure de voir qu'on est toutes un peu les mêmes avec notre laine ;)

      Supprimer
  12. C'est pas mal du tout comme idée, ces petits sacs ! Malheureusement, je ne suis pas fan de couture (donc par ailleurs je n'ai pas de tissus). Mais à l'occasion, si je trouve une alternative à cette organisation, pourquoi pas ! :)

    Pour ma part, mes pelotes sont rangées dans des grosse caisses en plastiques, dans un placard. La seule caisse à disposition est celle avec les pelotes de mes en-cours.

    PS : je rêverais d'avoir une pièce UNIQUEMENT pour moi et mes projets, travaux...

    À bientôt,
    Le Grain de Ghexia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et quand on a une pièce, on rêve d'un hangar... ;)

      Supprimer

=^.^= Oooh chic, chic, chic! on va me laisser un petit mot!

(Si vous n'avez pas de blog , que vous publiez sous le statut "anonyme", pensez à signer avec un petit prénom ou un pseudo. C'est tellement plus agréable de savoir à qui je m'adresse)