14/12/2015

La petite fille et le renard

Je trouvais que ça faisait longtemps qu'on n'avait pas vu une mosaïque sur ce blog alors je suis ravie de vous présenter celle-ci qui me permet de vous parler d'un énorme coup de cœur "jeu vidéo" : 
Never Alone (aussi appelé Kisima Inŋitchuŋa mais Never Alone, c'est quand même plus simple à retenir...)


En Juillet dernier, en pleine canicule écrasante, je m'apprêtais à passer ma nuit à jouer à Garden Warfare mais voilà, impossible de se connecter au PSN... Bon, pas grave, je vais jouer à Don't Starve, ah zut, il faut aussi une connexion Internet... bon ben je vais tenter ce petit jeu indépendant qu'on a téléchargé ya quelques temps... Quelle belle surprise!

Adieu frénésie des FPS, dès les premières minutes de gameplay (les curieux peuvent cliquer ici), un rythme tout différent s'impose.  
Never Alone est un jeu de plateforme/puzzle accessible à tous. Si vous cherchez du challenge et de la durée de jeu, ce jeu n'est pas ce qu'il vous faut ! Mais je vous conseille quand même d'y jeter un œil parce que passer à côté de ce jeu, c'est passer à côté d'un beau voyage


Il nous délivre un conte, le parcours initiatique d'une petite fille qui part à la recherche de l'origine du blizzard qui empêche les gens de son village d'aller à la chasse et qui les met tous en péril. Elle rencontre très vite un renard arctique qui va l'aider dans son parcours et lui faire découvrir toute la beauté et la bienveillance des esprits de la nature.

Ce jeu se joue à deux, en coopération (l'un jouant le renard, l'autre la fillette) ou en solo en jonglant tour à tour avec les deux personnages, ce qui fait un peu travailler les méninges. 
  

Une des choses que j'aime particulièrement dans ce jeu, c'est qu'au fur et à mesure de notre progression, on déverrouille des notions culturelles, petites vidéos à regarder, l'occasion de découvrir un peuple qu'on connaît peu : les Iñupiat. D'ailleurs vous le saurez : un Iñupiaq, des Iñupiat (c'était la minute Bernard Pivot du jour). Réalisé en collaboration avec ce peuple d'Alaska, ce jeu, basé sur leurs histoires locales, est imprégné de leur culture et de leur art. 


Ainsi, on découvre la fonction narrative des sculptures dans les os de baleine, comment en Alaska on ne parle pas d'igloos comme au Canada mais d'apuyyaq, qui sont les "petites gens" dans leur folklore et pourquoi il vaut mieux porter une capuche sous les aurores boréales... Mythologie, spiritualité, on se laisse emporter. 


On découvre également l'importance de la tradition orale, des anciens ; l'importance du tambour qui symbolise la vie, la vitalité, le cœur de la communauté ;  l'importance du partage qui a été essentiel à la survie de leur peuple et enfin l'égalité de toute chose : homme et animal.


L'humilité est une valeur centrale chez les Iñupiat, peuple depuis toujours à la merci du temps, du climat, des animaux ; un équilibre fragile bouleversé par le recul de la banquise et le réchauffement climatique. Le message écologique est évidemment présent mais il n'est pas martelé tout du long de façon lourdingue. Il en est d'autant plus efficace à mon avis.


Ce jeu a clairement un supplément d'âme. C'est un jeu onirique, poétique, intelligent et reposant. Un jeu qui te dit : "Installe-toi confortablement ma petite, je vais te raconter une histoire". 
Il n'est pas parfait. C'est même rare de rencontrer autant de bugs dans un jeu de nos jours. J'ai souvent dû quitter la partie pour cause de renard incrusté dans le décor ou de plantade générale mais honnêtement, on s'en fout ! Ce jeu est une petite merveille à mettre dans toutes les mains. Pour tout vous dire, quand je regarde cette petite vidéo, j'ai même les yeux embués et je ne crois pas que ce soit à cause du blizzard.


 Revenons-en à la mosaïque


J'ai passé un temps fou à former les deux visages 
et à tailler la pièce idéale pour dessiner le nez de Nuna, la petite fille. 


Le vent est omniprésent dans ce jeu. On apprend très vite à s'en protéger ou s'en servir. On apprend surtout à observer les changements de l'air, le mouvement des flocons qui annonce une nouvelle rafale de vent. Personnellement, je trouve que c'est avec ce genre de petits détails subtils qui nous obligent à être attentif à l'environnement que les concepteurs font passer le message suivant : on est tout petit face aux forces de la nature mais on peut vivre en harmonie avec.

Je me suis appliquée à former les bourrasques et les flocons, en bleu pâle et blanc mat pour qu'ils se détachent du fond.


Comment délimiter le blanc de la banquise de celui du ciel ? Comme pour la mosaïque de John Snow, j'ai joué avec le contraste mat/brillant. C'est subtil mais après tout, dans ce genre de décor, ciel et terre ne font presque qu'un.


Les mosaïques, c'est comme la neige et la glace, ça change d'aspect selon la lumière. 



Je vous avais dit que je traversais une phase beige, blanc et bleu. Cette mosaïque vient donc décorer ma table basse cette saison : ma façon pour ramener un peu de douceur dans le froid de l'hiver.


J'aimerais bien vous parler davantage de ma déco de Noël la prochaine fois mais voyez-vous pour le moment, elle n'est pas encore finie... J'ai plein d'idées en tête mais je ne sais pas si j'aurai le temps de les réaliser. Je suis en plein dans la création de nouvelles mosaïques et pyrogravures pour le Marché de Noël des Créateurs de Zodio, samedi prochain.
Bref, un vent de panique souffle par chez moi ;)

En rédigeant cet article, je me suis rendu compte que le vent y tenait une place centrale. Et moi qui me disais pas inspirée par le thème du vent donné pour le défi du chat de ce trimestre... Voici donc ma participation !  



24 commentaires:

  1. Ta mosaïque est trop trop belle !! Ton chois de jouer sur le mat et le brillant est vraiment judicieux, j'adore !!

    RépondreSupprimer
  2. La video est tellement belle qu'elle me donnerait envie de jouer! Incroyable!!! Votre mosaïque est encore une fois un bijou!Quelle chance a votre table! Mais bon, la mienne ne se plaint pas non plus :-) Bon marché de Noël!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis aussi auto-convaincue, je crois que pendant les vacances, je prendrai le temps de le refaire du début ;)
      Merci pour tout !

      Supprimer
  3. Les jeux vidéos et moi ça fait 12!
    Mais j'avoue qu'après lecture, je regrette de ne pas connaitre ce jeu là en particulier.
    Ce face à face est sublime! La scène croquée est tellement bien choisie et réalisée!
    C'est super joli, bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Naaan mais ça c'est parce que t'as des préjugés sur les jeux vidéos, j'ai une liste longue comme le bras de jeux poétiques à ne rater sous aucun prétexte ;)
      Merci en tout cas, j'suis ravie que ma mosaïque te plaise.

      Supprimer
  4. Sublime, comme toujours...
    Très poétique, merci pour cette belle découverte :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi ! ton commentaire me motive à finir toutes mes mosaïques en cous. Allez, hop, hop, hop ciment !! :)

      Supprimer
  5. votre mosaïque est absolument magnifique !

    RépondreSupprimer
  6. MAGNIFIQUE. MERCI CLAIRE DE NOUS FAIRE PARTAGER VOS OEUVRES. CA ME DONNE ENVIE DE FAIRE DE LA MOSAIQUE. JE COMMENCE ET CE N 'EST VRAIMENT PAS FACILE. MAIS VOUS ETES SUPER SYMPA DE NOUS AIDER AVEC VOS PAS A PAS.BONNES FETES DE NOEL GHYSLAINE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, je suis plus que ravie si je peux motiver des personnes à découvrir la mosaïque. Oui, les débuts ne sont pas toujours faciles. C'est la découpe qu'il faut un peu de temps à dompter. Au départ, les pièces ne se coupent pas comme on veut mais je vous rassure après, on en fait ce qu'on veut (ou presque ^^).
      Un grand merci et bonnes fêtes de Noël à vous aussi :)

      Supprimer
  7. Il a l'air génial, ce jeu! Tu me donnes vraiment envie de le tenter (quoique l'hiver...) Et ta mosaïque en est un superbe hommage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'est !!! je compte bien le refaire pendant les vacances et aussi faire le contenu additionnel "Fox Tales" que je n'ai pas encore eu le temps de découvrir... Même en hiver, ça passe, avec un bol de chocolat chaud pas loin ;)

      Supprimer
  8. Ta mosaïque est superbe, et ton article me donnerait presque envie de partir à la découverte de ce jeu :)
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais oui, oui, oui, pars à la découverte de ce jeu !!! :)
      Merciiii et bisous

      Supprimer
  9. Oh... Je suis heureuse que le blizzard souffle par ici. Tu donnes vraiment envie d'y aller voir de plus près. C'est vrai que les images de ce jeux sont pleines de douceur et de poésie. Ta mosaïque est sublime.
    J'adore quand tu nous montres les différentes étapes. De voir la naissance de ton oeuvre permet d'y percevoir tous les détails qui passeraient inaperçus à travers l'objectif. Tu as beaucoup de talent. Et merci au blizzard d'être arrivé à point nommé ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Douceur et poésie, c'est très bien résumé ! Merci pour tout !! Faut que je t'envoie la photo par mail d'ailleurs, avec l'agitation des dernières semaines, ça m'est sorti de la tête...

      Supprimer
  10. Merci pour toutes ces informations intéressantes, j'adore ce que ça t'a inspiré, l'univers que tu as créee est plein de poésie et c'est magnifique !!! Bisous, joyeuses fêtes !!

    RépondreSupprimer
  11. Cette mosaïque est vraiment très belle et pleine de poésie !

    RépondreSupprimer

=^.^= Oooh chic, chic, chic! on va me laisser un petit mot!

(Si vous n'avez pas de blog , que vous publiez sous le statut "anonyme", pensez à signer avec un petit prénom ou un pseudo. C'est tellement plus agréable de savoir à qui je m'adresse)