23/02/2015

Un hiver à Clermont-Ferrand.


Et si je vous amenais en balade avec moi dans les rues de Clermont, découvrir quelques détails de nos belles fontaines en pierres noires, de nos places et nos jardins ?





    Au fond de l'hiver, l'eau des fontaines se fige... 



Les étangs se glacent.



Les oiseaux se mettent en boule et attendent que ça passe.


 Envie de faire comme eux...





 Les drôles d'oiseaux de la cathédrale se parent d'un beau manteau.


L'ensemble du bestiaire en lave de la ville aussi.




Clermont sous la neige.
Une ville en noir et blanc. 




Les fontaines gelées prennent des airs lugubres mais un brin de soleil suffit à les faire scintiller.


L'Office du Tourisme propose un circuit des fontaines, une chouette promenade à pied pour découvrir la ville de Clermont, de fontaine en fontaine. Je l'avais testée un matin de canicule où le besoin de fraîcheur se faisait ressentir. C'est sûr que l'on a plus envie de paresser sur un banc en se laissant bercer par le clapotis de l'eau en été mais l'hiver, sculpture dans la pierre et sculpture de glace se mêlant, le spectacle vaut le détour non?


Sur les murs de pierre de Volvic aux abords des fontaines, cet été, j'ai commencé à voir apparaître des formes étranges qui m'interpellaient... C'était bizarre ces traces d'eau sur le mur, à cette hauteur... et c'est moi ou ça représente des personnages? mais oui, là c'est un visage, ici une main!
D'un seul coup, toute une fresque se dévoile.


L'auteur Grégory Vacher et son travail sont bien connus des Clermontois maintenant. On le croise souvent. J'avais envie de partager son travail avec vous. Je le trouve si atypique et intéressant.  Une bouteille d'eau percée, un mur de pierre de Volvic... avec lui, la peinture à l'eau prend un autre sens.


A chaque fois que je tombe sur ses personnages, je me sens toujours très chanceuse d'être "au bon endroit au bon moment". Les formes s'estompent si vite. 
Si je passe au début du travail, je m'arrange toujours pour repasser et voir l'avancée de la fresque... ou comment faire des virons et des virons dans le centre ville...


Pas de dégradation, juste de l'art et pour nous juste la surprise de découvrir une nouvelle histoire.



Qu'il fasse beau, qu'il vente, de jour comme de nuit, été comme hiver, en flânant près des fontaines et des murs en pierres noires, vous avez des chances de voir ses œuvres éphémères. En tout cas, c'est tout ce que je vous souhaite! 

Si vous avez envie d'en savoir un peu plus sur Grégory Vacher, je vous envoie à cet article de La Montagne.

24 commentaires:

  1. Un regard tout en douceur sur une ville qui semble endormie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A part ceux qui veulent tester leurs nouvelles moufles et les photographes, il n'y avait certes pas grand monde dans les rues sous la neige ;)

      Supprimer
  2. Merci pour cette belle visite !
    Tes photos donnent envie de voir tout ça en vrai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! (en vrai, il fait beaucoup plus froid ^^)

      Supprimer
  3. J'avoue je suis pas très pierres, mais oh la la le water street art, une tuerie !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les pierres c'est mon côté chauvin clermontois qui parle (puis c'est des compagnons de crochet et de lecture ces fontaines ^^) mais pour le water street art, c'est la plus grande admiration qui parle. J'adore le voir faire.

      Supprimer
  4. Belle balade et j'aime beaucoup cette idée d'art éphémère en lien avec la région, pierre et eau. Et puis j'ai aussi aimé les explications du dernier post sur la mosaïque et les différences suivant le joint utilisé. Voilà, j'ai rattrapé mon retard :-)

    RépondreSupprimer
  5. Très joli ! J'aime beaucoup cet art, c'est original, je ne connaissais pas du tout, pas de dégradations en plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en avais jamais entendu parler avant lui... Je suis contente que ça te plaise :)

      Supprimer
  6. T'as un contrat avec l'office du tourisme pour booster les visites de Clermont? Parce qu'avec tes articles tu nous donnes vraiment envie d'aller y faire un tour :)
    C'est génial ce que fait ce monsieur avec une bouteille d'eau! ça change des tags ridicules et moches qu'on voit souvent sur les murs (attention, j'adore les tags, mais ceux devant lesquels on s'arrête et on bave, pas ceux faits par des puceaux en mal d'attention qui, pour se sentir exister, pourrissent la pierre d'attributs péniens grossier tentant surement de compenser quelque chose...).
    Gros bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. héhé nan, c'est juste que je suis un peu amoureuse de ma ville ^^
      et sinon j'aime beaucoup ton analyse! on en a aussi des comme ça.... mais aussi quelques artistes de talent. En ce moment je traque le rhinocéros dans les rues de Clermont. J'attends d'avoir suffisamment de "trophées" pour vous montrer tout ça!
      Bonne journée à toi, bisous.

      Supprimer
  7. Magnifiques photos ! Merci et bonne journée à toi :-)

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour la ballade, chouette, poétique & revigorante.
    J'adore l'effet lugubre des fontaines gelées.
    Brrr, c'est moi ou il fait froid?
    ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^
      En ce moment ça va mais on a eu quelques jours bien frisquets. La place (où est la fontaine lugubre) est très ventée. J'ai connu un jour si froid, près de ces fontaines, il y a quelques hivers, de ça que mon appareil photo de l'époque a refusé de fonctionner

      Supprimer
  9. Merci pour la visite des fontaines et un super grand merci pour la découverte de Grégory Vacher. Je trouve ça hallucinant et fascinant. Quelle chance d'être au bon endroit au bon moment... Je suis sous le charme de ces fresques à l'eau, et je vais aller me faire un thé parce que ces photos de neige et de fontaines glacées m'ont donné un peu frisquet !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben voilà j'aurai du prévenir avant la lecture : "armez vous d'une bouillotte!!" ^^

      Supprimer
  10. Le graph éphèmère, sans peinture et à l'eau... quel joli concept ! Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer
  11. Elles sont belles tes photos!
    Trop cool j'aurai adoré voir le Graph en pleine réalisation! Merci pour ce partage !

    RépondreSupprimer
  12. Très belle découverte, ce Monsieur Vacher! J'en profites pour te demander de m'envoyer ton adresse postale par mail pour t'envoyer ton petit cadeau. Je n'arrive pas à t'envoyer un message par le blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf que je n'ai pas non plus trouvé ton mail sur ton blog... nous voilà bien ^^
      Je t'envoie mon adresse mail : leseclatsdeclaire@gmail.com
      Dès que j'ai ton mail, je t'envoie mon adresse postale ;)

      Supprimer

=^.^= Oooh chic, chic, chic! on va me laisser un petit mot!

(Si vous n'avez pas de blog , que vous publiez sous le statut "anonyme", pensez à signer avec un petit prénom ou un pseudo. C'est tellement plus agréable de savoir à qui je m'adresse)