11/03/2014

Celle qui rêvait de tricoter de la barbe à papa...



Aux alentours des fêtes de fin d'année, j'ai profité d'un marché de Noël pour m'adonner à un plaisir purement régressif : manger de la barbe à papa!
Oui, ce mot magique qui réveille l'enfant qui sommeille en nous et qui fait pétiller nos yeux rien qu'à son évocation.
Le marché en question se déroulant qu'à quelques pas de mon humble demeure, j'ai pu la ramener chez moi et comble du bonheur, la déguster, lovée sur mon canapé. (Eh hein, on ne juge pas, chacun ses fantasmes! ^^ )
Et par la même occasion, j'ai pu vérifier que "l'effet Barbe à papa" fonctionne aussi sur nos amis les félins... Regardez moi ces pupilles!!
 



Alors que j'étais là, essayant d'esquiver les attaques du-dit félin, me régalant de sucre, mon regard s'est planté dans ce fil de pur glucose.
Mon imagination de tricoteuse s'est emballée... "ah, si je pouvais tricoter de la barbe à papa... un plaid en barbe à papa... m'emmitoufler dedans... dormir sur un nuage..."
(Eh, on ne juge pas, chacun ses rêves secrets ^^)



J'ai poursuivi ma vie et j'ai rangé mon rêve au fond d'un tiroir. Je n'y songeais plus.
J'avais pris beaucoup de plaisir à réaliser le plaid du nouvel an, j'avais envie d'en faire un deuxième pour ma sœur. Je suis donc allée chercher une seconde pelote et comme je me doutais que son chat allait s'approprier l'ouvrage, j'ai voulu prendre des couleurs qui lui iraient bien au teint. (eh hein, on se moque pas, chacun ses lubies ^^ moi, j'assortis mon environnement à mon chat)
De retour chez moi, en regardant cette pelote d'un seul coup j'ai réalisé que d'une certaine manière, j'étais en train de réaliser mon rêve enfoui...






 Continuer de dérouler le fil de son rêve.
Planter mon aiguille à tricoter et admirer le résultat.
Jouer à faire semblant.



Entre deux rêveries avancer l'ouvrage.


Une fois le plaid fini, je l'ai quand même présenté à Môsieur le testeur en chef pour avoir son approbation finale.
Les tests sont très fins et plusieurs qualités essentielles doivent être présentes. 

Douceur de la laine et élasticité des mailles.


 Bonne capacité à garder la chaleur du soleil.


Effet soporifique immédiat.


Le plaid ayant obtenu les 3 coussinets d'or auprès de l'expert confort, il pouvait partir rejoindre le chat de ma soeur, de son prénom Barbouille (comme le Barbapapa poilu et peintre)
Comme quoi, de la barbe à papa aux Barbapapas, il n'y a qu'un pas.



Je vous ai invité dans mon rêve tout doux, peuplé de moutons à la laine rose et sucrée et de siestes dans les nuages. J'espère qu'il vous aura fait naître des étoiles dans les yeux et des envies de fêtes foraines.
Sachez que si je vous ai donné envie de dévorer de la laine, je décline par avance toute responsabilité dans cette affaire :)




Pour ceux qui voudraient avoir des détails sur le modèle du plaid, la marque de la pelote de laine etc, tout est exactement pareil que pour celui-là. Il n'y a que le coloris qui change.

26 commentaires:

  1. Super article que j'ai lu avec beaucoup de plaisir ! J'aime bien quand tu parles de pelotes et de chats, haha :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Deux sujets qui vont définitivement bien ensemble... Merci beaucoup :)

      Supprimer
  2. Comme d'habitude, je me suis régalée en lisant et regardant les photos! :-) et en imaginant manger de la barbe à papa!

    RépondreSupprimer
  3. Merci à toi de nous emmener dans des rêves aussi douillets et colorés !
    Vic

    RépondreSupprimer
  4. Oh non! Le chat fait ses griffes dessus ^^.
    Ca doit être tout doux! Exactement comme sur un nuage... de barbe à papa! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non heureusement il patoune juste de plaisir (dans une position incongrue je l'admets ^^) donc ça va, il se fait patte de velours et il ne tire pas de mailles... ouf!

      Supprimer
  5. Ça donnerait presque envie d'être un chat toutes ces photos! Un joli rêve devenu réalité!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh c'est souvent que j'ai envie d'être un chat oui! heureusement ils daignent nous prêter les plaids de temps en temps ;)

      Supprimer
  6. Réponses
    1. alors vivement la prochaine fête foraine! ;)

      Supprimer
  7. Comme c'est jolie et appétissant les rêves qui se réalisent !

    Hum...

    Où je vais trouver une barbapapa à cette heure ci moi maintenant :o

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les fraises tagada peuvent faire un bon substitut ;)

      Supprimer
  8. que de poésie, de douceur !! j'adore !!
    ton chat doit être comme sur un tapis magique - nuage !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :)
      Ces plaids, je les appelle des pièges à chat. Suffit d'en étendre nonchalamment un, on a à peine le temps de cligner des yeux qu'il y a déjà un chat dessus ^^

      Supprimer
  9. Mais alors tout est possible si on peut tricoter de la barbe à papa. :D

    RépondreSupprimer
  10. Très poétique tout ça ! Vu que la barbe à papa me donne mal aux dents, je crois que la tricoter est la meilleure solution qui soit :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est en effet un bon compromis pour les caries ;) merci!

      Supprimer
  11. Un plaid en barbe à papa ! C'est la première fois que j'en vois un :) Le concept n'est pas dénué de poésie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Il est léger et vaporeux comme de la barbe à papa mais il manque encore l'odeur ^^

      Supprimer
  12. ton chat a une chance folle !!!! et bien vu l'image de la barbe à papa, que du rêve ...........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cette laine a un truc spécial, un vrai piège à chat :)

      Supprimer

=^.^= Oooh chic, chic, chic! on va me laisser un petit mot!

(Si vous n'avez pas de blog , que vous publiez sous le statut "anonyme", pensez à signer avec un petit prénom ou un pseudo. C'est tellement plus agréable de savoir à qui je m'adresse)