30/06/2019

Range ta chambre !!! [DIY pochons]

En fouillant dans le grenier de mes parents, j'ai retrouvé mon vieux dringolo.


DRINGOLO, c'est un peu comme un Monsieur Patate mais plus fonctionnel, plus "mécanique". Il a des manivelles, des hélices, des roues et, cerise sur le gâteau, il fait "dring, dring". Il est un peu difficile à décrire donc si vous voulez en savoir plus sur cette bête, je vous laisse visionner cette pub de l'époque.


Il a trop une bonne bouille et pour avoir tellement aimé jouer avec, j'avais envie d'en faire profiter mon fils. Je n'ai aucun souci à donner mes vieux jouets à Thomas ou en acheter d'autres d'occaz'. Je trouve ça même plutôt sain d'éviter la surconsommation de plastique de nos jours. Mais voilà, le contenant (voire l'absence de contenant) ne fait pas rêver : des sacs plastiques à l'odeur douteuse, des vieux cartons grignotés par le temps... il était nécessaire de faire quelque chose pour rendre ça plus glamour. J'ai donc fabriqué un petit pochon en tissu, tout simple et je vous donne ici la marche à suivre. 

J'ai coupé un rectangle dans un tissu neutre et surfilé tout le pourtour. J'ai ensuite appliqué la construction de Dringolo que je trouvais la plus emblématique (et, au passage, la plus facile à réaliser en tissu) : le téléphone-pendule.


Une fois les différentes formes découpées, je les ai cousues à la machine au point bourdon


J'ai ensuite, comme d'habitude, coupé les petits fils qui pouvaient encore dépasser après cette étape. 


Le plus dur était fait. Dringolo avait pris vie sur le sac. J'ai plié le rectangle en deux, l'endroit du tissu (et l'appliqué) à l'intérieur.


Il faut ensuite prendre son fer à repasser et marquer un pli de quelques centimètres sur le haut des côtés.


Une fois ces 4 plis marqués, il faut encore marquer un pli d'un demi-centimètre sur les deux largeurs. Une fois cette étape effectuée, il faut à nouveau plier ce dernier pli.


Vous pouvez choisir la hauteur de votre choix, j'ai personnellement laissé 2,5 cm pour être à l'aise pour passer le cordon qui fermera le sac par la suite mais il est tout à fait possible de faire quelque chose de plus fin et discret.


Vous pouvez alors épingler et coudre chacun de ces deux ourlets. 


Une fois le rectangle plié bord à bord, endroit contre endroit, coudre du point A au point B, sur les deux côtés. 
Attention à ne pas coudre les ourlets situés à gauche du point A !! 


 Retournez votre travail, le sac est terminé.


Pour les cordons, vous pouvez prendre ce qui vous chante : des rubans, des lacets ou juste de la ficelle. En ce qui me concerne, je manquais de longueur de rubans ou de lacets, j'ai choisi l'option ficelle. 


Pour la glisser dans l'ourlet, rien de plus facile, on la pique avec une épingle à nourrice et on fait avancer doucement ladite épingle dans les deux ourlets.


Faites un nœud quand les deux bouts se rejoignent.  


Faites la même manœuvre en commençant de l'autre côté avec une autre ficelle. 


Et voilà un sac aux liens coulissants, facile à ouvrir et à fermer, même pour les petites mains.  
Et quel plaisir quand on est petit de pouvoir être autonome !!


Ce sac est déclinable à l'infini !! Ma voisine, avant de déménager m'a offert plein d'anciens jouets de sa fille dont un jeu d'équilibre sur le thème du cirque.


J'ai, dans ce cas-là, dégainé un tissu acheté pour faire un livre d'éveil sur le même thème. 



Des pièces en bois faciles à attraper et empiler, des personnages rigolos, des altères qui permettent de faire de belles figures... Ce jeu est simple, efficace et très joli mais il n'avait pas intéressé mon fils plus que ça quand je lui avais présenté les pièces en vrac. 


Croyez-moi ou pas, ce sac (simplissime) a fait toute la différence.



Thomas s'est pris de passion pour ce jeu immédiatement : le plaisir d'aller fouiner à l'intérieur du sac, s'émerveiller de ce qu'on pioche, de tout sortir et tout rentrer mille fois, de parler des personnages représentés sur le tissu et de chercher l'équivalent dans les personnages en bois... 


Plus de jouets en vrac dans les bacs, pièces éparses mais de jolis petits sacs à la place. Une chambre bien rangée et un petit garçon qui apprend à catégoriser les objets avec plaisir. J'ai en effet confectionné tout un tas de petits sacs selon cette technique, en variant juste les tissus et appliqués en fonction du jeu qu'ils renfermaient.

Par exemple, j'ai aussi retrouvé dans mon grenier mon vieil établi. J'adoooore ce jeu !! Ce n'est pas que du bricolage et apprendre à taper sur des clous avec un marteau, ce qui déjà en soi est un excellent exercice de motricité. C'est aussi créer de jolis décors : bord de mer ou campagne selon les goûts et par conséquent c'est aussi associer et catégoriser les choses, améliorer son vocabulaire, évoquer les vacances, raconter des histoires...


 Là aussi, il fallait un petit sac pour réunir toutes les figurines et les clous colorés. 


J'ai utilisé de préférences mes chutes de tissus et là, j'ai choisi un tissu rayé qui évoquait un peu les marinières et la plage...


Tous ces sacs à jeux ont été réalisés aux alentours des deux ans de Thomas. Ce dernier va avoir 3 ans dans quelques mois... c'est dire le temps qu'il me faut pour rédiger un article de blog. Heureusement que les défis du chat me donnent des dates butoirs pour me contraindre un peu à m'installer devant mon pc pour aligner quelques mots. 

Le sujet du trimestre était D(IY)RABLE et j'ai trouvé que mes sacs pouvaient rentrer dans ce thème. J'espère vous avoir encouragés à aller fouiner dans vos greniers (et ceux des autres) pour y trouver des petites pépites délaissées. Certes, elles ont besoin d'un peu de nettoyage, d'une petite remise à niveau et d'un joli petit sac fait-maison mais certaines sont bien plus amusantes et plus intéressantes que nombreux jouets commercialisés actuellement censés développer nos enfants à grand renfort de technologie et d'objets connectés. Je suis une geek mais je préfère que mon fils apprenne à donner des coups de marteau en vrai avant de miner des filons dans les mmorpg (même si je dois me prendre quelques coups sur le museau au passage ^^).

Notez que ces sacs sont utilisables pour tout ce qui a besoin d'être rangé et organisé (sa lingerie dans sa valise, son chargeur de téléphone, ses écouteurs...) mais aussi pour acheter des aliments en vrac, offrir des petits cadeaux dans un bel emballage personnalisé... Et sur ce, je pars en coudre quelques uns, j'ai besoin d'organiser mon sac à main ;)






30/03/2019

Quand Spiderman reprise ses pantalons...

Quand on a un enfant en bas âge, il arrive que des personnes au grand cœur vous donne des sacs remplis de fringues. Ce sont des fringues qui ont déjà eu un bon vécu mais ça ne me dérange pas. Je trie, je nettoie, je repasse et je reprise

Parfois la reprise est simple à faire, il suffit de décaler un peu la couture. Honnêtement, avouez qu'on n'y voit que du feu ! Et hop, un pyjama prêt pour une seconde vie avec mon fiston.


Je pourrais laisser certains petits trous mais je pense que "petit trou deviendra grand" donc autant repriser immédiatement. Oui, je suis aussi pénible qu'Olivier de Carglass qui vous dit de ne pas prendre à la légère un impact sur votre pare-brise... ;)


Là, la technique utilisée est la suivante :


Je débute et je n'ai pas une maîtrise absolue de l'art du raccommodage (contrairement à ma maman) mais j'ai la ferme intention de m'exercer et de m'améliorer. J'ai trouvé cela plutôt agréable à faire en soirée (tranquilou devant The Voice) et je dois dire que j'ai ressenti une très grande satisfaction quand je vois le résultat avant/après. Ça aurait été dommage de jeter ce joli short. Pour celui-ci, j'ai juste placé une toile thermocollante fine à l'intérieur et recousu avec quelques points au niveau de la couture donc ça ne se voit quasiment pas. On est d'accord, il ne le portera sans doute pas pour son premier jour d'école mais pour aller se rouler dans les cailloux au parc ou se promener en forêt, c'est tout à fait adapté. 


De loin, porté par un petit garçon qui court derrière un ballon, je ne pense pas qu'on voit la reprise.


De près, bien évidemment, ça se voit un peu plus...


J'ai essayé de ramener un maximum de tissu déchiré au-dessus du trou pour le boucher et de le fixer avec une fine toile thermocollante à l'arrière. Après, il m'a suffi de faire quelques points avec un fil de la même couleur

En triant les affaires, je me suis aussi retrouvée confrontée à des trous d'une telle ampleur que je ne pouvais pas tenter de faire une reprise discrète. Quitte à ce que ce soit visible, autant qu'elle le soit clairement et jouer là-dessus ! 


Si le petit garçon qui m'avait donné ses affaires était un grand fan de Cars, mon p'tit loulou, à force de voir nos livres et figurines, est plutôt branché Spiderman (comme Papa) et Batman (comme Maman). Moi, la couture, ça m'a plutôt évoqué Spiderman. Il ne peut pas débouler chez un couturier en clamant "Sew up my Spiderman-Man suit, please !!" et contrairement à Batman, il n'a pas Alfred pour l'aider. Il est bien obligé de se débrouiller tout seul...


Du coup, je suis partie un peu dans ce délire là. 
J'ai imaginé Peter Parker faire une chute de sa bécane et déchirer son jean.


Comme il porte son costume de Spiderman sous ses affaires, forcément, y'a du tissu rouge dessous... 


Il m'a juste fallu une chute de tissu rouge, du fil bleu et du fil à broder blanc. J'ai coupé les petits fils de jean qui trainaient. J'ai épinglé le tissu rouge et je l'ai cousu à gros points avec du fil bleu. Ensuite, j'ai brodé en point de tige des traits qui partaient du centre vers l'extérieur. Je les ai ensuite reliés en point avant, formant ainsi la toile d'araignée. Pour finir, j'ai placé une toile thermocollante à l'arrière pour que ce soit tout doux sur la peau de mon fils et qu'un de ses orteils ne se prenne pas dans les fils de la broderie en enfilant le pantalon.


Si Spiderman prend soin de son costume, je ne pense pas que ce soit le cas de ses autres affaires puisque la couture, c'est pas trop son kiffe... Je l'imaginais donc bien réparer son jean à l'arrache, d'un petit coup de toile d'araignée, remonter sur son scooter et continuer de faire sa vie : les clichés pour le Daily Bugle n'attendent pas !


Le résultat, ça donne ça.


Je pense qu'entre le tissu rouge fixé à l'arrière, les points de broderies concentriques et la toile thermocollante, l'ensemble doit être assez robuste.




Je ne peux pas vous dire ce qu'il en a pensé. Il ne l'a pas vu puisqu'il ne le mettra pas avant un an minimum... Les jeans bricolés et rafistolés par ma maman, quand j'étais petite, étaient mes préférés. J'espère que ce sera le cas. J'essayerai de lui trouver un petit tee-shirt Marvel pour parfaire sa panoplie de super-héros. 


J'espère vous avoir donné envie de réparer plutôt que de jeter,
vous avoir donné quelques pistes et stimulé votre créativité et, surtout,
j'espère que mon fils se sentira aussi fort, espiègle et altruiste que son héros là-dedans. 

"With great trousers, comes great responsability


Et voici, ma seconde participation au défi du chat sur le thème "héros". J'aurais aimé parlé de mes héros, bien à moi mais je n'ai pas eu le temps de réaliser des choses pour ma petite pomme. Je garde les idées bien au chaud. Jean Valjean, Hellboy, Cyrano, Lady Oscar, Daria, Batman, Edward Scissorhands... la liste est longue et j'espère bien qu'ils vont continuer à envahir mon blog, doucement et tranquillement, dans les années à venir... 


26/03/2019

Boîte à bonbons "Spiderman"

Je devais faire un cadeau à un petit garçon sur le thème "Spiderman". Cela faisait un petit moment que je n'avais pas brulé de boites en bois, l'idée est venue donc assez rapidement. Dans les vieux comics de l'Homme, je suis partie à la recherche de modèles et de poses qui convenaient à cette petite boîte . Il m'a fallu fouillé un long moment mais ça a été plutôt agréable à faire :) 


Comment j'ai procédé ? Comme d'habitude, j'ai commencé par tracer les contours avec une température assez forte. 


Avec une température plus faible et de multiples passages de pyrograveur, j'ai rajouté ensuite les détails, les ombres, les reliefs... et j'avoue, cela n'a pas toujours été facile. Le bois n'étant pas très régulier, il y avait des parties qui brulaient très vite et d'autres qui ne voulaient obstinément pas noircir. 


J'ai ensuite dessiné et pyrogravé un second Spiderman sur le dessus de la même boîte en bois. 


Je n'ai dessiné que deux "Spiderman". 
Sur les autres côtés, j'ai dessiné des toiles d'araignée qui se rejoignent de faces en faces. 


Cette boîte est destinée à un petit garçon, le neveu d'une amie crocheteuse qui a donné des sacs entiers de vêtements à mon fiston. J'avais offert des pelotes et des présents à mon amie. J'ai tricoté écharpe et bonnets pour son neveu mais je ne pourrai jamais assez les remercier. J'ai voulu personnaliser une boîte à bonbons à l'effigie de son héros, en y incorporant son prénom. J'espère qu'elle va lui plaire. Au pire, il aimera le contenu :)


La présence des bonbons vous donne une idée de la taille de la pyrogravure. C'étaient des menus détails. 




J'espère que je vais bientôt croiser ma copine crocheteuse pour qu'elle le donne à son neveu parce que Spiderman ou moi, on va pas tarder à se jeter sur les bonbons... 


Le thème du défi du chat étant "Héros", voici ma participation ! 
Je reviens bientôt sur le même thème et il y aura encore du Spiderman :)