30/03/2019

Quand Spiderman reprise ses pantalons...

Quand on a un enfant en bas âge, il arrive que des personnes au grand cœur vous donne des sacs remplis de fringues. Ce sont des fringues qui ont déjà eu un bon vécu mais ça ne me dérange pas. Je trie, je nettoie, je repasse et je reprise

Parfois la reprise est simple à faire, il suffit de décaler un peu la couture. Honnêtement, avouez qu'on n'y voit que du feu ! Et hop, un pyjama prêt pour une seconde vie avec mon fiston.


Je pourrais laisser certains petits trous mais je pense que "petit trou deviendra grand" donc autant repriser immédiatement. Oui, je suis aussi pénible qu'Olivier de Carglass qui vous dit de ne pas prendre à la légère un impact sur votre pare-brise... ;)


Là, la technique utilisée est la suivante :


Je débute et je n'ai pas une maîtrise absolue de l'art du raccommodage (contrairement à ma maman) mais j'ai la ferme intention de m'exercer et de m'améliorer. J'ai trouvé cela plutôt agréable à faire en soirée (tranquilou devant The Voice) et je dois dire que j'ai ressenti une très grande satisfaction quand je vois le résultat avant/après. Ça aurait été dommage de jeter ce joli short. Pour celui-ci, j'ai juste placé une toile thermocollante fine à l'intérieur et recousu avec quelques points au niveau de la couture donc ça ne se voit quasiment pas. On est d'accord, il ne le portera sans doute pas pour son premier jour d'école mais pour aller se rouler dans les cailloux au parc ou se promener en forêt, c'est tout à fait adapté. 


De loin, porté par un petit garçon qui court derrière un ballon, je ne pense pas qu'on voit la reprise.


De près, bien évidemment, ça se voit un peu plus...


J'ai essayé de ramener un maximum de tissu déchiré au-dessus du trou pour le boucher et de le fixer avec une fine toile thermocollante à l'arrière. Après, il m'a suffi de faire quelques points avec un fil de la même couleur

En triant les affaires, je me suis aussi retrouvée confrontée à des trous d'une telle ampleur que je ne pouvais pas tenter de faire une reprise discrète. Quitte à ce que ce soit visible, autant qu'elle le soit clairement et jouer là-dessus ! 


Si le petit garçon qui m'avait donné ses affaires était un grand fan de Cars, mon p'tit loulou, à force de voir nos livres et figurines, est plutôt branché Spiderman (comme Papa) et Batman (comme Maman). Moi, la couture, ça m'a plutôt évoqué Spiderman. Il ne peut pas débouler chez un couturier en clamant "Sew up my Spiderman-Man suit, please !!" et contrairement à Batman, il n'a pas Alfred pour l'aider. Il est bien obligé de se débrouiller tout seul...


Du coup, je suis partie un peu dans ce délire là. 
J'ai imaginé Peter Parker faire une chute de sa bécane et déchirer son jean.


Comme il porte son costume de Spiderman sous ses affaires, forcément, y'a du tissu rouge dessous... 


Il m'a juste fallu une chute de tissu rouge, du fil bleu et du fil à broder blanc. J'ai coupé les petits fils de jean qui trainaient. J'ai épinglé le tissu rouge et je l'ai cousu à gros points avec du fil bleu. Ensuite, j'ai brodé en point de tige des traits qui partaient du centre vers l'extérieur. Je les ai ensuite reliés en point avant, formant ainsi la toile d'araignée. Pour finir, j'ai placé une toile thermocollante à l'arrière pour que ce soit tout doux sur la peau de mon fils et qu'un de ses orteils ne se prenne pas dans les fils de la broderie en enfilant le pantalon.


Si Spiderman prend soin de son costume, je ne pense pas que ce soit le cas de ses autres affaires puisque la couture, c'est pas trop son kiffe... Je l'imaginais donc bien réparer son jean à l'arrache, d'un petit coup de toile d'araignée, remonter sur son scooter et continuer de faire sa vie : les clichés pour le Daily Bugle n'attendent pas !


Le résultat, ça donne ça.


Je pense qu'entre le tissu rouge fixé à l'arrière, les points de broderies concentriques et la toile thermocollante, l'ensemble doit être assez robuste.




Je ne peux pas vous dire ce qu'il en a pensé. Il ne l'a pas vu puisqu'il ne le mettra pas avant un an minimum... Les jeans bricolés et rafistolés par ma maman, quand j'étais petite, étaient mes préférés. J'espère que ce sera le cas. J'essayerai de lui trouver un petit tee-shirt Marvel pour parfaire sa panoplie de super-héros. 


J'espère vous avoir donné envie de réparer plutôt que de jeter,
vous avoir donné quelques pistes et stimulé votre créativité et, surtout,
j'espère que mon fils se sentira aussi fort, espiègle et altruiste que son héros là-dedans. 

"With great trousers, comes great responsability


Et voici, ma seconde participation au défi du chat sur le thème "héros". J'aurais aimé parlé de mes héros, bien à moi mais je n'ai pas eu le temps de réaliser des choses pour ma petite pomme. Je garde les idées bien au chaud. Jean Valjean, Hellboy, Cyrano, Lady Oscar, Daria, Batman, Edward Scissorhands... la liste est longue et j'espère bien qu'ils vont continuer à envahir mon blog, doucement et tranquillement, dans les années à venir... 


26/03/2019

Boîte à bonbons "Spiderman"

Je devais faire un cadeau à un petit garçon sur le thème "Spiderman". Cela faisait un petit moment que je n'avais pas brulé de boites en bois, l'idée est venue donc assez rapidement. Dans les vieux comics de l'Homme, je suis partie à la recherche de modèles et de poses qui convenaient à cette petite boîte . Il m'a fallu fouillé un long moment mais ça a été plutôt agréable à faire :) 


Comment j'ai procédé ? Comme d'habitude, j'ai commencé par tracer les contours avec une température assez forte. 


Avec une température plus faible et de multiples passages de pyrograveur, j'ai rajouté ensuite les détails, les ombres, les reliefs... et j'avoue, cela n'a pas toujours été facile. Le bois n'étant pas très régulier, il y avait des parties qui brulaient très vite et d'autres qui ne voulaient obstinément pas noircir. 


J'ai ensuite dessiné et pyrogravé un second Spiderman sur le dessus de la même boîte en bois. 


Je n'ai dessiné que deux "Spiderman". 
Sur les autres côtés, j'ai dessiné des toiles d'araignée qui se rejoignent de faces en faces. 


Cette boîte est destinée à un petit garçon, le neveu d'une amie crocheteuse qui a donné des sacs entiers de vêtements à mon fiston. J'avais offert des pelotes et des présents à mon amie. J'ai tricoté écharpe et bonnets pour son neveu mais je ne pourrai jamais assez les remercier. J'ai voulu personnaliser une boîte à bonbons à l'effigie de son héros, en y incorporant son prénom. J'espère qu'elle va lui plaire. Au pire, il aimera le contenu :)


La présence des bonbons vous donne une idée de la taille de la pyrogravure. C'étaient des menus détails. 




J'espère que je vais bientôt croiser ma copine crocheteuse pour qu'elle le donne à son neveu parce que Spiderman ou moi, on va pas tarder à se jeter sur les bonbons... 


Le thème du défi du chat étant "Héros", voici ma participation ! 
Je reviens bientôt sur le même thème et il y aura encore du Spiderman :)


05/02/2019

"Comme un printemps sur mon trajet... "

Dans mon article précédent, je vous faisais part de mon envie de retrouver le chemin des aiguilles et du fil, vous ne serez donc pas très étonnés de voir un brin de broderie sur le blog.


Je suis partie de ce morceau de phrase, issu d'une chanson de Francis Cabrel :  "Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai". Je voulais quelque chose d'aussi léger et gracieux que la plume de ce grand monsieur.


Ces quelques lignes suffisaient donc à évoquer (je l'espère en finesse) tout le reste de la chanson et à me mettre une douce mélodie en tête. Une fois la phrase inscrite, il ne me restait qu'à invoquer le printemps et à laisser pousser les fleurs... 



Comme toujours, je suis plutôt partie du côté des fleurs sauvages et des fleurs des champs
On ne change pas ses obsessions. 



Ainsi, comme je l'avais fait avec ma boîte à douceurs en bois, j'ai rapidement rajouté une libellule.


J'ai choisi de tout broder avec du fil blanc sur un tissu beige. Le sac a été doublé en blanc et j'ai préféré faire des anses marron (pour rehausser un ensemble qui aurait été trop fade), surpiquées en blanc pour rappeler à la fois les couleurs de l'écriture et des broderies.


Il a été question que j'anime un atelier créatif pour un enterrement de vie de jeune fille et entre autres idées, j'avais envisagé de faire travailler les amies de la mariée sur le textile. Elles auraient chacune participé à la création d'un objet unique adapté au goût de la demoiselle. Si je suis à l'aise avec une machine à coudre, ce n'est pas le cas de tout le monde. J'avais donc prévu des tampons, des encres, de la broderie mais aussi des feutres textiles pour que tout le monde s'y retrouve, s'amuse, teste... Ce sac était un moyen de me dégourdir les doigts, me remettre en selle et surtout de leur présenter un exemple concret, avec les multiples possibilités.


J'ai choisi le feutre textile. Ça aurait tout à fait pu suffire pour écrire la phrase mais j'ai finalement préféré faire quelques petits points épars par-dessus. 
J'ai révisé les points de base et essayé d'en incorporer plusieurs pour montrer le rendu à des débutantes. 


J'ai testé de nouveaux trucs et je me suis bien rendu compte que je devrais m'entraîner, encore et encore, pour gagner en régularité. Il faut dire aussi que ce sac a été un peu réalisé à la hâte, il fallait qu'il soit prêt à temps pour l'atelier. 
Finalement l'atelier ne s'est pas fait mais ce n'est pas l'essentiel. Cela m'a permis de me forcer à concrétiser plus vite que prévu mes bonnes résolutions, à savoir, me remettre à la broderie.


Ce sac qui ne devait être qu'un matériel pédagogique a, en fin de compte, revêtu une plus grande importance à mes yeux. C'est souvent le cas quand on fabrique lentement quelque chose de ses doigts. On a le temps de réfléchir, de rêvasser...



... et quelles que soient les imperfections du résultat final, cela devient notre sac préféré !



14/01/2019

Paillettes, microbes, bonnes résolutions et nouveaux projets.


 Voilà de quoi résumer les dernières semaines...


De jolies lumières et les microbes tout droit importés de la crèche par Thomas. 


Il nous a également apporté de jolis cadeaux, remplis de paillettes et de fierté d'enfant. 


En résumé, on a tous eu régulièrement les yeux brillants d'émotion 
et/ou de fièvre et je crois que c'est là l'essence même des fêtes de Noël, 
tout à la fois épuisantes et merveilleuses.

J'ai refait des chaussons pour faire des cadeaux tout doux pour la famille ou les amies. 


Je vous les montre ici pour vous montrer que le coloris et les boutons choisis changent tout. Comme je n'ai pas encore testé toutes les combinaisons possibles, vous allez sans doute les voir passer quelques fois sur Ravelry ou Instagram dans les années à venir... Quand on aime, on ne compte pas !


Je n'ai pas fait preuve de grande créativité durant ces vacances, toute mon énergie créatrice étant tournée vers les Lego ou les Clipo de mon fils. Voici ici l'appareil photo dernier cri que j'ai offert à mon fils. Il l'adore et a photographié tous les recoins de l'appartement (et du chat) avec !


Parlant de photos, voici les 9 photos les plus plébiscitées par vous sur Instagram cette année. Le yarnbombing y tient une part de choix, que ce soit mes poupées russes, les arbres-vitraux des copines du café-tricot et les coraux de Paule Kingleur.
J'aurais sensiblement fait la même sélection. Mes poupées russes seraient arrivées en premier tant le souvenir de leur installation est fort. C'était un moment assez magique, souligné par un.e pianiste qui jouait fenêtre ouverte la valse d'Amélie... Magique...
J'aurais aussi choisi mon guerrier de chat malade, toujours présent contre toute attente, baignant dans un bonheur laineux. J'aurais juste remplacé mon ancienne mosaïque geek par le sourire espiègle de mon fils piquant mes pelotes. Cela aurait été plus proche de la réalité.


Cette année 2018 a été rudement belle. J'espère que 2019 sera aussi lumineuse.  

D'un point de vue strictement créatif, j'ai quelques résolutions/projets : 

- Essayer d'être plus régulière sur le blog
Je crée, toujours. En revanche, me motiver pour rédiger un article passé 23h... comment dire... j'ai du mal. Là, actuellement, il est 00h57 et mes yeux piquent fort.

- Essayer de vous répondre plus vite
Je lis tous les mails, tous les commentaires. Ce sont mes moteurs et ils sont très importants à mes yeux. Je réponds toujours à vos questions et commentaires mais parfois je laisse passer trop de temps à mon goût. S'il vous plaît ne vous formalisez pas, c'est juste que je suis noyée... 

- Trouver ENFIN du temps pour reprendre la mosaïque
J'en suis à plus de deux ans sans avoir touché une pince et je frôle dangereusement la crise de manque. Ma guitare et mon ukulélé me font aussi des yeux doux. 

- Après avoir retrouvé cette broderie réalisée quand j'étais en sixième, je voudrais reprendre un peu la broderie, notamment pour réaliser quelques projets que j'ai en tête avec les copines du café-tricot. Affaire à suivre...


Cette résolution là est déjà en partie validée puisque j'ai passé une bonne partie des vacances de Noël à réviser les points de base et j'espère vous montrer ça bientôt. 

- Streamer !  
Pour l'instant, je me contente de regarder les lives de Ahooka et Amygurumy sur Twitch mais je rêve depuis longtemps de montrer comment je construis mes mosaïques et de pouvoir discuter avec vous en direct. L'arrivée de la fibre à la maison a rendu la chose possible d'un point de vue matériel... encore faut-il que je me libère un créneau horaire et ça, c'est une autre histoire...

- Réaliser mon prochain yarnbombing pour l'automne.
En cette saison, les arbres sont si beaux ! J'ai pris les mesures, j'ai le stock. J'ai fait les recherches nécessaires et les croquis.

- Diminuer mon stock de laine, tissu, matériel en tout genre qui envahit mon atelier.
Là, je sais que c'est une cause perdue d'avance.


  Et vous, en ce début d'année ? vous avez des résolutions, des projets, des envies ?